Divers

La ville de Fort McMurray au Canada abandonnée par ses habitants à cause d’un gigantesque incendie (vidéo)

   / 5  
La ville de Fort McMurray est menacée par un énorme incendie
1
La ville de Fort McMurray est menacée par un énorme incendie
La ville canadienne est grande comme la moitié de Paris
2
La ville canadienne est grande comme la moitié de Paris
Les habitants ont abandonné leurs maisons
3
Les habitants ont abandonné leurs maisons
Des quartiers entiers ont brûlé
4
Des quartiers entiers ont brûlé
Et le feu ne faiblit malheureusement pas...
5
Et le feu ne faiblit malheureusement pas...

Depuis dimanche dernier, la ville de Fort McMurray est entourée par les flammes. À mesure qu’il progressait, l'énorme incendie a forcé les habitants de la ville à fuir la zone où de nombreuses maisons ont brûlé. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

Mercredi, Non Stop Zapping vous indiquait que la ville de Fort McMurray, au Canada, était entourée par les flammes. L’incendie s’était déclaré dimanche dernier et commençait à atteindre certaines maisons. Deux jours plus tard, la situation ne s’est pas arrangée. Elle a empiré. La ville a été abandonnée par la quasi-totalité de ses habitants et 25 000 d’entre eux se sont réfugiés dans les camps de travailleurs au nord de la ville. Un pont aérien a été mis en place pour les évacuer vers le sud et les premiers avions ont décollé ce vendredi. L’autoroute 63 est impraticable en raison du gigantesque brasier.

La pluie comme alliée ?

L’énorme incendie, dont les autorités ne connaissent pas encore l’origine, s’est rapidement propagé  pour passer de 75 à 850 kilomètres carrés en moins de 24 heures. Les images amateurs témoignent de la fuite urgente des habitants sur les routes, alors que les arbres brûlent à quelques mètres et que des cendres incandescentes tombent sur le bitume. Des quartiers entiers, heureusement désertés par leurs habitants, ont été totalement détruits par les flammes.

Si 1110 pompiers, 145 hélicoptères, 138 machineries lourdes et 22 avions-citernes étaient déployés jeudi selon Radio Canada, les experts se montrent pessimistes sur la capacité humaine à contenir les flammes. Une forte pluie pourrait être une aide précieuse selon les experts.

Réagissez à l'actu people