Divers

La première greffe de pénis aux Etats-Unis réussie (Vidéo)

   / 5  
La première greffe de pénis aux Etats-Unis réussie
1
La première greffe de pénis aux Etats-Unis réussie
La première greffe de pénis aux Etats-Unis réussie
2
La première greffe de pénis aux Etats-Unis réussie
La première greffe de pénis aux Etats-Unis réussie
3
La première greffe de pénis aux Etats-Unis réussie
La première greffe de pénis aux Etats-Unis réussie
4
La première greffe de pénis aux Etats-Unis réussie
La première greffe de pénis aux Etats-Unis réussie
5
La première greffe de pénis aux Etats-Unis réussie

Les chirurgiens du Massachussetts General Hospital de Boston ont annoncé avoir réussi la première greffe de pénis aux Etats-Unis. Le patient, Thomas Manning, avait été partiellement amputé suite à un cancer en 2012. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Thomas Menning est aujourd’hui un nouvel homme. Alors qu’il a été amputé du pénis suite à un cancer, l’homme aujourd’hui âgé de 64 ans  s’était aussitôt porté candidat à une greffe future et aura donc attendu quatre ans. Et dans la nuit du 8 au 9 mai 2016, la vie de Thomas Manning a de nouveau changé puisque la greffe a été réalisée avec succès. Dans une interview au New York Times, le patient avait expliqué avoir connu un isolement social après l’ablation d’une grande partie de son pénis : "J'évitais les contacts... Je ne pouvais pas avoir de relations avec quiconque".

"Il devrait reprendre une fonction sexuelle dans quelques semaines"

Il aura fallu trois ans d’entrainement pour que les chirurgiens soient prêts pour cette opération. Et selon le Dr Curtis Cetrulo qui a dirigé l’équipe de chirurgiens de Boston, Thomas Manning devrait bientôt retrouver une vie normale : "Si tout se passe comme prévu, Thomas Manning devrait uriner normalement d'ici quelques semaines et reprendre une fonction sexuelle après quelques semaines ou quelques mois". De son côté, l’hôpital avait donné des nouvelles rassurantes du patient : "Le patient continue à bien se remettre avec une circulation normale du sang dans l'organe du donneur et aucun signe de saignement, de rejet du pénis implanté ou d'infection. Bien qu'il soit encore dans les tous premiers stades du processus de guérison, ses médecins se sont déclarés prudemment optimistes". Il s’agit de la première greffe réussie aux Etats-Unis.  

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people