Divers

La femme transgenre agressée à Paris demande de ne pas faire d'amalgames (vidéo)

La femme transgenre agressée à Paris demande de ne pas faire d'amalgames (vidéo)

Mercredi 3 avril, Julia était l'invitée d'Audrey Crespo-Mara sur LCI. La jeune femme transgenre a été victime d'une violente agression dimanche dernier place de la République à Paris en pleine manifestation contre le pouvoir algérien, et demande à ce que les gens ne fassent pas d'amalgames. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Julia ne s'en remet pas. Dimanche dernier, cette jeune femme transgenre a été violemment agressée par un groupe d'hommes alors qu'elle sortait de la bouche de métro place de la République à Paris. Elle a notamment confié son traumatisme sur CNews : "Je n'ai pas peur, quand je sors dans la rue. Ce genre d'agression arrive très régulièrement, et pas qu'à moi, à toute une communauté. Malheureusement, ce n'est pas assez médiatisé. Que cette agression ait été filmée, est une bonne chose pour permettre à certaines personnes de comprendre qu'on doit faire évoluer les choses, que l'on dot être plus tolérants" a-t-elle déclaré. Mais elle a également souhaité faire passer un message sur la réaction des gens.

"Ils m'ont agressée à cause d'ignorance"

Ce matin, Julia était l'invitée d'Audrey Crespo-Mara dans son émission sur LCI. Elle est revenue sur le fait que son agression s'est déroulée au coeur de la manifestation contre le pouvoir algérien, par plusieurs personnes arborant notamment un drapeau de l'Algérie : "J'ai vu beaucoup de gens m'encourager, mais tomber dans des discours d'intolérance, disant qu'ils m'avaient attaquée parce qu'ils sont d'une certaine communauté. Ils m'ont agressée à cause d'ignorance" a déclaré la jeune femme encore très émue en présence de Raphaël Enthoven et surtout Marlène Schiappa, qui avait fermement condamné cette agression sur Twitter. Raphaël Enthoven s'est lui montré moins catégorique : "Il ne s'agit pas d'indexer sur une culture le fait d'agresser les trans, mais reconnaître le fait qu'il y a peut-être un lien, comme parfois celui entre un catholicisme rigoureux et des propos scandaleux sur des personnes homos ou trans" a déclaré le journaliste.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people