Divers

Juan-les-Pins : Un mouvement de panique fait de nombreux blessés, les images impressionnantes (Vidéo)

   / 5  
Un mouvement de panique a eu lieu à Juan-les-Pins
1
Un mouvement de panique a eu lieu à Juan-les-Pins
Les habitants ont cru qu'un attentat avait lieu
2
Les habitants ont cru qu'un attentat avait lieu
Des pétards ont été jetés par une voiture
3
Des pétards ont été jetés par une voiture
Le mouvement de panique a fait 40 blessés
4
Le mouvement de panique a fait 40 blessés
Les habitants se sont réfugiés dans les restaurants
5
Les habitants se sont réfugiés dans les restaurants

Dans la nuit du dimanche 14 août, un mouvement de panique a eu lieu à Juan-les-Pins suite à des détonations de pétards. Une quarantaine de personnes ont été légèrement blessées alors qu’elles pensaient qu’un attentat avait lieu dans la ville. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Depuis le terrible attentat du 14 juillet qui a fait 85 victimes lors du feu d’artifice à Nice, la France vit sous la tension d’une nouvelle attaque terroriste. Et ce dimanche 14 août, les habitants de Juan-les-Pins, dans la commune d’Antibes, ont bien cru qu’un nouvel attentat avait lieu dans la ville et un mouvement de panique s’est soudainement déclenché. Vers 22h30 dans le quartier de la pinède connu pour son festival de jazz et ses bars de nuit, plusieurs pétards ont été jetés depuis une voiture entrainant un mouvement de panique qui a fait 40 blessés selon la radio France Bleu Azur.

40 personnes ont été blessées

Face aux bruits des pétards, les passants ont pris peur et des clients attablés en terrasse et des promeneurs ont couru se réfugier à l’intérieur des établissements renversant les tables et les chaises : "J'étais sur les lieux (plage), une grosse vague de personne venant sur la plage a semé la panique de partout! Nous nous sommes réfugiés dans les cabines du restaurant plage puis ensuite un magasin de chaussures nous a accueillis", a témoigné un passant à Nice Matin. Le mouvement de panique a fait une quarantaine de blessés légers qui ont été pris en charge par de nombreux pompiers : "La police a bouclé le centre-ville. J’ai vu des terrasses dévastées, des chaises renversées et des restaurants ouvrir pour accueillir les blessés", a déclaré un autre témoin à l’AFP

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people