Divers

 Journalistes abattus en direct : Le tueur a expliqué son geste !

 Journalistes abattus en direct : Le tueur a expliqué son geste !

Mercredi, deux journalistes de la chaîne américaine "WDBJ7" ont été abattus froidement en direct à la télévision. L'auteur de ces meurtres, Vester Lee Flanagan, avait travaillé avec les deux victimes par le passé et avait été licencié de cette télévision locale. Avant de se suicider, il a envoyé à "ABC News" un manifeste qui explique son geste. Non Stop Zapping vous livre quelques extraits.

Mercredi 26 août 2015 l'horreur a frappé en direct à la télévision. Alors qu'ils étaient en train de faire une interview, la reporter Alison Parker 26 ans et le cameraman Adam Ward 24 ans ont été abattus froidement devant des milliers de téléspectateurs.

 

L'auteur de cet acte atroce, Vester Le Flanagan est un ancien collaborateur de la chaîne où travaillaient les victimes, "WDBJ7". Il avait été licencié de cette télévision locale en 2013 à cause de son comportement violent d'après Jeffrey Marks, directeur générale de la chaîne.

 

Mais comble de l'horreur, celui qui se faisait appeler "Bryce Williams" sur les réseaux sociaux a filmé la scène et l'a publié sur son compte Facebook et Twitter quelques minutes après son geste. Puis, il s'est donné la mort. Dans sa folie meurtrière, il a également envoyé un manifeste de 23 pages à la chaîne "ABC News" dans lequel il revient sur les raisons de son acte.

 

"Je suis une poudrière humaine depuis un bon moment"

 

"J'ai été influencé par Seung-Hui Cho (…) Il a réussi à faire de fois plus de victimes qu'Eric Harris et Dylann Klebold", a expliqué Vester Lee Flanagan. Seung-Hui Cho a fait 32 victimes en avril 2007 sur le campus de "Virginia Tech". Eric Harris et Dylann Klebold sont quant à eux les tristement célèbres auteurs de la tuerie de "Columbine" qui a causé la mort de 13 personnes en 1999.

 

Celui qui a accusé l'une des victimes, Alison Parker, de faire "des commentaires racistes" à son égard a décrit "qu’il a souffert de discrimination, de harcèlement sexuel et de bizutage au travail. Il dit avoir été attaqué par des hommes noirs et par des femmes blanches et raconte avoir été attaqué pour le fait qu’il est un homme noir et homosexuel".
 

Et l'élément déclencheur a été le massacre de "Charleston" en juin dernier. Dylann Roof, un jeune homme de 21 ans profondément raciste a ouvert le feu dans une église et a tué neuf personnes afro-américaines. "La fusillade dans l’église a été le point de basculement... mais ma colère s’est construite sur la durée. Je suis une poudrière humaine depuis un bon moment. Juste en attente d’un BOUM." 

Réagissez à l'actu people