Divers

Japon : Une attaque à l'arme blanche secoue la ville de Kawasaki (vidéo)

Japon : Une attaque à l'arme blanche secoue la ville de Kawasaki (vidéo)

Ce mardi 28 mai au matin, le Japon a été victime d'une attaque à l'arme blanche dans les rues de Kawasaki. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Le Japon, qui a la chance de connaître un très faible taux de criminalité, a été quelque peu pris au dépourvu… Ce mardi 28 mai malheureusement, le pays a en effet été secoué par une attaque à l'arme blanche avant huit heures du matin. Dans la ville de Kawasaki proche de Tokyo, un individu aurait en effet blessé de nombreuses personnes, dont des mineurs, à l'aide de couteaux. La scène d'horreur a eu lieu près d'un arrêt de bus, où une file d'enfants attendait l'arrivée de leur bus scolaire. Le suspect a été arrêté selon la police locale. Il s'agirait d'un homme d'une cinquantaine d'années, qui a retourné son arme contre lui après les faits et serait mort. Sur place, deux couteaux ont été retrouvés. Des blessés ont été accueillis au sein de l'hôpital Musashi Kosugi. Parmi eux, une enfant de 12 ans et un homme de 39 ans sont morts, des suites de leurs blessures, selon les dires du directeur adjoint du centre hospitalier Kiyoshi Matshuda, dévoilées par Le Monde.

Un drame en plein "quartier tranquille"

L'attaque aurait fait également 16 blessés, notamment une femme d'une quarantaine d'années ainsi que trois petites filles âgées de 6 ans. Ces dernières, grièvement blessées, devraient subir une opération et être ensuite transférées dans une unité de soins intensifs. Aucune information n'a été pour l'heure dévoilée concernant la raison qui a poussée l'homme à attaquer des passants à l'arme blanche. "J'ai entendu les sirènes des ambulances et j'ai vu un homme à terre, en sang. J'ai aussi vu des élèves d'école primaire sur le sol. C'est un quartier tranquille, c'est effrayant de voir ce genre de choses", a affirmé un riverain interloqué par le drame, lors d'une interview accordée à la chaîne de télévision NHK. Les secours sont aussitôt intervenus et les blessés ont aussitôt été pris en charge. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a réagi en faisant part de sa "grande colère" et en transmettant ses "sincères condoléances aux victimes".

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people