Divers

Interpellation à Aulnay-sous-Bois : Le grand-frère de Théo dénonce un "acte de barbarie" (Vidéo)

Interpellation à Aulnay-sous-Bois : Le grand-frère de Théo dénonce un "acte de barbarie" (Vidéo)

Il y a quelques jours, l’arrestation musclée de Théo, 22 ans, a révolté sa famille. Alors que le jeune homme a été blessé et violé à coup de matraque par un policier lors de son interpellation à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, son grand-frère Michaël réclame justice au micro de LCI. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Suite à l’interpellation musclée de Théo, 22 ans, à Aulnay-sous-Bois, un policier a été mis en examen pour viol et trois de ses collègues pour violence volontaire en réunion. Et alors que le jeune homme est toujours hospitalisé en raison de graves blessures au niveau de la zone rectale, il a toutefois fourni un témoignage audio choc de son agression : "Je me mets contre le mur, tranquillement, et là un des policiers vient et m'assène un coup". Rapidement, Théo voit un policier s’avancer avec une matraque à la main : "Il me l'a enfoncée dans les fesses, volontairement. Je suis tombé sur le ventre, j'avais plus de force". Alors que la polémique enfle sur cette affaire, le grand-frère de Théo s’est exprimé à son tour devant les médias.

"Que justice soit faite"

Et rapidement, Michaël a réclamé justice pour son frère : "On est tous dans la colère, mais c’est une colère maîtrisée, contenue. Je peux vous dire que c’est une situation révoltante. L’acte qui a été commis est un acte de barbarie. Maintenant, que justice soit faite. C’est à dire des sanctions exemplaires". Le climat reste en tout cas très tendu à Aulnay-sous-Bois cinq jours après cette affaire. Pour la troisième nuit consécutive, des incidents se sont produits dans la cité de Seine-Saint-Denis et 26 personnes ont été interpellées. 

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people