Divers

Intempéries en France : Bientôt une crue centennale de la Seine à Paris ?

   / 5  
Une crue centennale à Paris pourrait se produire
1
Une crue centennale à Paris pourrait se produire
Le niveau de la Seine ne cesse de monter
2
Le niveau de la Seine ne cesse de monter
Les quais de Seine ont été fermés
3
Les quais de Seine ont été fermés
Les pluies font monter le niveau des eaux en France
4
Les pluies font monter le niveau des eaux en France
Des simulations ont été effectuées
5
Des simulations ont été effectuées

Alors que le Loiret est sous les eaux, la capitale risque elle-aussi de connaître une crue. Alors que la pluie ne cesse de tomber depuis plusieurs jours, la Seine a vu son niveau monté à Paris faisant craindre à un grand nombre d’habitants la crue centennale. Pour autant, les experts se veulent rassurant. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Les pluies incessantes en France continuent de causer des dégâts alors que certains départements sont toujours en alerte orange "pluies-inondations". Et alors que le sud de l’Allemagne a eu droit à des inondations impressionnantes causant la mort de 4 personnes, Paris se prépare à un risque de crue de la Seine. Ce mardi 31 mai, Météo France a indiqué que le mois de mai 2016 à Paris a été le plus pluvieux depuis 1873 et que la Seine est en train de monter s’approchant du niveau de la crue de 2006.

"Nous n’y sommes pas du tout"

Bien évidemment, les Parisiens craignent notamment la fameuse crue centennale qui est une crue qui a une chance sur 100 de se produire chaque année. La dernière en date remonte à 1910 et a duré un mois au total. Mais selon le responsable des études "risques majeures-aménagement" à l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Ile-de-France, le risque de crue centennale est nul : "Nous n'y sommes pas du tout. Le niveau de la Seine s'élève actuellement à 3m40, bien loin des 8m62 relevé au pont de l'Alma lors de la dernière crue centennale de 1910". Si le niveau de la Seine est bien en hausse, Vigicrue indique qu’il n’y aura pas d’autres conséquences que la fermeture des berges. 

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people