Divers

Intempéries dans les Alpes-Martitimes : le bilan des victimes ne cesse de s'alourdir

Intempéries dans les Alpes-Martitimes : le bilan des victimes ne cesse de s'alourdir

Le réveil a été brutal pour les habitants dans les Alpes-Maritimes. Les orages qui ont éclaté dans la nuit de samedi à dimanche ont provoqué de nombreuses crues dans différentes villes. Le bilan ce dimanche matin fait état de 16 victimes et plusieurs disparus pour le moment. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Météo France avait prévenu que de gros orages arriveraientdans la nuit de samedi à dimanche dans les Alpes-Maritimes. Et au lendemain des pluies diluviennes qui se sont abattues dans de nombreuses villes, les habitants sont toujours sous le choc. Les crues se sont déversées dans les rues de Nice et Cannes, jusque sur la Promenade des Anglais. Selon un premier bilan, les intempéries auraient fait pour le moment 16 morts. Trois victimes ont péri noyées dans une maison de retraite de Biot près d’Antibes. Une femme d’une soixantaine d’années a été retrouvée près d’un parking à Cannes. Peu avant 3h du matin, trois autres victimes ont été découvertes dans leur voiture, puis cinq autres dans des parkings.

L’état de catastrophe naturelle décrété pour les Alpes-Maritimes

Face à l’ampleur de la catastrophe, le ministre des finances, Michel Sapin, a annoncé que : "Le fonds d'indemnisation des catastrophes naturelles sera évidemment mobilisé. Il existe en France un système de solidarité, ça s'appelle le fonds d'indemnisation des catastrophes naturelles, il sera évidemment, dans des conditions qu'il convient de préciser, mobilisé pour faire face à cette catastrophe", a-t-il déclaré au micro d’Europe 1.

Rapidement, François Hollande a fait savoir son soutien : "J’exprime la solidarité de la Nation aux familles et aux proches des victimes des inondations dans les Alpes-Maritimes". De son côté, Manuel Valls actuellement au Japon a exprimé son émotion : "Je ne saurai commencer mon intervention sans adresser un message de soutien et de solidarité de tous les Français et aux familles des victimes nombreuses, trop nombreuses des intempéries dans les Alpes-Maritimes. Je vais dire au nom du gouvernement Français notre solidarité à l’égard des familles des victimes".  

Arrivé sur place à Biot, François Hollande a annoncé que l’état de catastrophe naturelle serait très vite décrété pour les Alpes-Maritimes. Le président a également actualisé le bilan des victimes : "Le bilan n'est pas encore complet, c'est dire l'intensité de ce qui s'est produit. Dans ces moments il faut que nous soyons rapides, efficaces et coordonnés". 

Réagissez à l'actu people