Divers

Incendie à Paris : Le terrible témoignage d’un des pompiers

Incendie à Paris : Le terrible témoignage d’un des pompiers

Survenu dans la nuit de mardi à mercredi, vers 4h30, un terrible incendie a coûté la vie à huit personnes dont deux enfants, rue Myrha, à Paris. L’un des pompiers présents sur les lieux a livré son témoignage saisissant au micro de LCI. La vidéo sur Non Stop Zapping.

Le drame. Huit personnes, dont deux enfants, sont décédées dans la nuit de mardi à mercredi après qu’un terrible incendie se soit déclenché rue Myrha, dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Quatre autres personnes ont par ailleurs été blessées et hospitalisées. Les premiers éléments recueillis, c’est la piste criminelle qui a été privilégiée par les forces de l’ordre, deux départs de feu s’étant succédés à deux heures d’intervalle. L’enquête sur le plus grave incendie connu par la capitale française depuis 2005 a permis l’interpellation d’un suspect à la mi-journée : "Cet homme, âgé d’une trentaine d’années a été interpellé par la brigade anticriminalité" a expliqué une source proche de l’enquête à l’AFP. D’après les informations du Parisien, l’homme interpellé serait âgé de 37 ans et aurait été arrêté en fin de matinée à quelques encablures du lieu de l’incendie.

"Un incendie d'une violence exceptionnelle"

Interrogé par LCI, l’un des pompiers présents sur les lieux du drame a livré son témoignage : "On a été appelés un petit peu avant 4h30, on s’est présentés cinq minutes plus tard et on a été confronté à un incendie d’une violence exceptionnelle parce que les flammes sortaient des fenêtres à tous les niveaux de l’immeuble" a confié le commandant Gabriel Plus. Lors de leur arrivée sur les lieux, "les premiers secours ont trouvé deux personnes défenestrées sur la rue donc il s’agissait pour les pompiers tant de porter secours à ces personnes que de lutter contre l’incendie et enfin de procéder aux reconnaissances de cet immeuble pour sauver les personnes qui s’y trouvaient mais aussi les personnes qui se présentaient aux différentes fenêtres. Des échelles ont été dressées sur la façade principale et dans la courette intérieure pour que les soldats du feu attaquent le sinistre et pour que les soldats de la vie sauvent les personnes qui pouvaient encore l'être".

Réagissez à l'actu people