Divers

Hommage à Simone Veil : Le discours émouvant de ses deux fils (vidéo)

Hommage à Simone Veil : Le discours émouvant de ses deux fils (vidéo)

C’est ce mercredi 5 juillet que se tiennent les obsèques nationales pour Simone Veil, aux Invalides à Paris. Emmanuel Macron préside cet hommage et de nombreux personnages politiques ont aussi fait le déplacement. Les deux fils de Simone Veil, Jean et Pierre-François Veil ont quant à eux livré d’émouvants discours. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Ce mercredi 5 juillet, la cour des Invalides s’est progressivement remplie. La garde républicaine ainsi que les invités se sont installés pour l’hommage national à Simone Veil, décédée le 30 juin dernier. Peu de temps après l’arrivée d’Emmanuel Macron, le cercueil de l’ancienne ministre couvert du drapeau français a fait son entrée, porté par les hommes de la garde républicaine. Installé en plein milieu de la cour d’honneur des Invalides face au président de la République, un lourd silence s’est ensuite emparé de l’endroit. Puis, c’est tout naturellement que les deux fils de Simone Veil, Jean et Pierre-François Veil, ont pris la parole. L’ancienne ministre avait aussi un troisième fils, Claude-Nicolas Veil, emporté à l’âge de 54 ans d’une crise cardiaque en 2002.

Un parcours de vie conté par les enfants de Simone Veil

C’est l’aîné, Jean Veil, qui a commencé. Dans une émotion intense mais digne, il a d’abord choisi de saluer la « beauté » de sa mère. S’il a évoqué de doux souvenirs, il a également tenu à parler de la Shoah et des camps de concentration, une tragédie qu’a connue Simone Veil, et qui a coûté la vie à sa propre mère. Au cours de ce discours poignant, Jean Veil a tenu à saluer la femme, l’épouse, la mère et le personnage politique, qui n’a cessé de combattre pour ses idées. Il a également évoqué une douce anecdote, confiant ainsi avoir reçu, plus jeune, de l’eau sur la tête parce que sa mère avait jugeait ses paroles misogynes. Jean Veil a fini son discours ému, le ponctuant ainsi de tendres paroles "je t’aime maman". Pierre-François Veil a ensuite pris le relais. Le benjamin de la fratrie a commencé son discours par un "on ne s’y fait jamais" empli de chagrin. Puis, il a souligné la mémoire de son père, Antoine Veil, décédé en 2013. "L’homme de ta vie" a déclaré Pierre-François Veil en évoquant le couple de ses parents, mariés pendant 67 ans. De poignants hommages pour une maman aux multiples combats.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people