Divers

Haine anti-flic : Une voiture de police incendiée en marge de la manifestation (Vidéo)

   / 5  
Haine anti-flic : Une voiture de police incendiée en marge de la manifestation
1
Haine anti-flic : Une voiture de police incendiée en marge de la manifestation
Un voiture de police en feu à Paris
2
Un voiture de police en feu à Paris
Le feu s'est propagé dans la rue
3
Le feu s'est propagé dans la rue
une espèce fumée a envahi le quai Valmy
4
une espèce fumée a envahi le quai Valmy
La voiture de police a été totalement carbonisée
5
La voiture de police a été totalement carbonisée

Ce mercredi se tenait à Paris sur la place de la République une manifestation de policiers contre la "Haine anti-flic". Mais dans le même temps, une contre-manifestation dénonçant les violences policières s’est organisée près du quai Valmy où une voiture des forces de l’ordre a été incendiée avec un cocktail Molotov. Une vidéo impressionnante que Non Stop Zapping vous propose de retrouver sur son site.

Alors que mardi des incidents ont eu lieu entre casseurs et policiers lors des manifestations contre la loi Travail, ce mercredi ce sont les forces de l’ordre que se sont rassemblées pour protester contre la "Haine anti-flic". En fin de matinée et pour répondre à l’appel du Syndicat Alliance des centaines de policiers se sont réunis sur la Place de la République et dans quelques villes de province. "Nos collègues n'en peuvent plus, tiraillés entre leurs multiples missions comme la gestion des migrants à Calais ou la prévention du terrorisme", a déploré le syndicat Alliance. "La 'sur-visibilité' médiatique donnée à quelques dérapages isolés a rapidement permis à l'ultragauche de surfer sur l'une de ses thématiques favorites : les violences policières, sources de tous les maux !", a souligné le Syndicat des commissaires de la police nationale.

Une enquête pour tentative d'homicide volontaire ouverte

Mais en marge de ce rassemblement, une contre-manifestation s’est organisée pour dénoncer les violences policières. Ecartés de la place de la République, ces manifestants se sont retrouvés près du quai Valmy. C’est ici qu’ils ont croisé une voiture de police. Après avoir tapé sur le véhicule pour faire sortir les fonctionnaires à l’intérieur, un cocktail Molotov a été lancé à l’arrière de la voiture qui a a été complètement carbonisée. L’un des deux policiers a été transporté à l’hôpital pour des examens complémentaires. Le préfet de police a condamné "très fermement l'action violente dirigée à l'encontre" de ces deux policiers, ajoutant qu'ils "n'ont pu s'échapper que dans des conditions extrêmes face à une agression d'une grande brutalité". Par ailleurs, une enquête pour tentative d'homicide volontaire a été ouverte ce mercredi par le parquet de Paris.

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people