Divers

Grenoble : Des femmes en burkini se baignent dans une piscine municipale (Vidéo)

Grenoble : Des femmes en burkini se baignent dans une piscine municipale (Vidéo)

Plusieurs femmes ont décidé de défendre leur droit de se baigner en burkini à Grenoble. Ainsi ce dimanche 23 juin, les militantes n'ont pas hésité à se jeter dans une piscine avec ce maillot de bain intégral qui fait polémique. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Depuis de nombreuses années, le port du birkini en France fait polémique. Alors que de nombreuses musulmanes réclament l'autorisation de se baigner avec ce maillot de bain couvrant les jambes, les bras et la tête, une quinzaine de communes en avait interdit le port à l'été 2016. Et ce dimanche 23 juin, plusieurs femmes musulmanes ont décidé de se baigner en burkini à la piscine Jean-Bron de Grenoble, ou le port du burkini est interdit. Les femmes, qui ont répondu à l'appel du collectif Alliance citoyenne qui défend "la liberté de conscience et le libre accès aux services publics", ont donc nagé pendant une heure dans une ambiance festive.

"la cause des femmes recule"

Malheureusement pour elles, les nageuses en birkini ont reçu la visite de la police après cette baignade. Les policiers ont dressé des contraventions d'un montant de 35 euros selon nos confrères de France Bleu. Pour Matthieu Chamussy, leader de l’opposition grenobloise, de droite et du centre, "le règlement municipal n’est plus appliqué, l’islamisme politique avance pas à pas, la cause des femmes recule". De son côté, l'ancien maire de Grenoble a dénoncé le laxisme de l'actuel maire de la ville : "Suite à la nouvelle intrusion de femmes musulmanes intégristes dans la piscine municipale, je demande à Eric Piolle @EricPiolle de faire cesser ces provocations, de faire appliquer le règlement qui s’applique à tous. Son laxisme dépasse les bornes républicaines".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people