Divers

Grâce à l'utérus de sa mère une femme donne naissance à son premier enfant 

Grâce à l'utérus de sa mère une femme donne naissance à son premier enfant 

C'est une technique expérimentale, mais qui commence à faire ses preuves. En Suède, quatre enfants sont nés grâce à une greffe d'utérus. Dernière en date, une Suédoise est devenue mère grâce à l'utérus de sa mère. Non Stop Zapping vous en dit plus.

C'est pour la première fois en 2014 qu'une femme a pu donner naissance à son enfant grâce à la greffe d'un utérus. Cette prouesse médicale s'est déroulée dans la ville de Göteborg. Et depuis, trois nouveaux bébés ont ainsi pu voir le jour grâce à cette technique en Suède. 

 

La chaîne "BFM TV" est allée à la rencontre d'une Suédoise qui s'est fait greffer l'utérus de sa propre mère pour avoir son premier enfant. "Je lui ai demandé si un don d'utérus était quelque chose qu'elle ferait et elle m'a répondu bien-sûr", a-t-elle confié le visage caché.

 

Et pour la grand-mère de l'enfant avoir effectué cet acte est une véritable fierté. "C'est tellement incroyable que j'ai parfois du mal à comprendre comment cela à pu être possible. En même temps, je me rends compte que je fais partie d'une vraie avancée médicale."

 

La mère souhaite avoir un autre enfant

 

La jeune femme n'avait que 20 ans lorsqu'elle a dû subir une ablation de l'utérus à cause d'un cancer. C'est après avoir étudié et s'être renseignée sur plusieurs techniques, qu'elle a opté pour celle de la greffe. Après avoir été transplantée, la mère a dû attendre un an pour opérer une fécondation in vitro. Sa grossesse s'est ensuite déroulée comme pour n'importe qu'elle femme.

 

"En terme médical c'est une réussite car l'organe a été utilisé de manière maximale. L'organe ne pouvait plus être utilisé par la grand-mère qui avait déjà eu des enfants, mais il pouvait l'être pas fille", a expliqué Mats Brännström, le responsable de l'équipe de transplantation à l'hôpital de Göteborg en Suède.

 

Et la mère ne compte pas s'arrêter là, puisqu'elle a fait le souhait de devenir maman une seconde fois. A noter que les utérus transplantés peuvent être utilisés seulement pour deux grossesses avant d'être retirés. Dans les prochaines années, cette technique pourrait voir le jour en France. L'Académie de médecine s'est déclarée favorable à la poursuite des recherches sur la transplantation d'utérus.

 

Réagissez à l'actu people