Divers

G20 à Hambourg : De violents affrontements font 76 policiers blessés (vidéo)

G20 à Hambourg : De violents affrontements font 76 policiers blessés (vidéo)

Jeudi 6 juillet, à Hambourg en Allemagne, de violents affrontements ont éclaté entre les forces de l’ordre et des manifestants. Ces incidents sont survenus la veille de l’ouverture du G20, un sommet réunissant les dix-neuf pays les plus riches du monde ainsi que l’Union européenne. 76 policiers ont été blessés. Séquences et explications à retrouver sur Non Stop Zapping.

Vendredi 7 juillet s’ouvre à Hambourg le sommet du G20 qui réunit les pays les plus riches du monde. On y compte la France mais aussi l’Allemagne, les Etats-Unis et la Russie. D’ailleurs, Vladimir Poutine et Donald Trump se rencontreront à l’occasion, alors que le président américain a donné un discours à Varsovie dans lequel il blâme les actions de la Russie notamment en Syrie. Mais si l’on sait que ce sommet sera sous haute tension compte tenu des enjeux politiques qui seront discutés, l’atmosphère est déjà très tendue dans les rues de la ville portuaire allemande où la colère gronde.

Les manifestants protestent contre le G20

Au total, 20.000 policiers sont venus de toute l’Allemagne pour assurer le bon déroulement de l’évènement. Mais il semblerait que les effectifs n’aient pas suffi. À chaque sommet d’une telle ampleur, il est devenu habituel d’assister à des manifestations en marge de l’évènement. C’est ce qu’il s’est passé à Hambourg, jeudi 6 juillet et ce vendredi. C’est dans la soirée de jeudi que les heurts ont éclaté entre des manifestants anti G20 et les forces de l’ordre, une manifestation avait été organisée dans les rues de la ville. La situation a dégénéré et la police a chargé la foule en faisant usage de gaz lacrymogène afin de disperser les manifestants.  Selon les journalistes de l’AFP, ces derniers étaient encagoulés et habillés de noir. Les violences ont repris de plus belle ce vendredi tandis que les manifestants entendent bien empêcher l’entrée des chefs d’Etats au centre des congrès. Ces incidents ont fait 76 blessés légers dans les forces de l’ordre et deux parmi les manifestants.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people