Divers

Fusillade à Strasbourg : Le gilet jaune Maxime Nicolle revient sur sa théorie polémique (vidéo)

Fusillade à Strasbourg : Le gilet jaune Maxime Nicolle revient sur sa théorie polémique (vidéo)

Après avoir tenu des propos qui ont scandalisé sur la fusillade de Strasbourg, Maxime Nicolle, tête d'affiche du mouvement des gilets jaunes, est revenu sur son étrange théorie. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Ce sont des déclarations dont on aurait pu largement se passer en pareilles circonstances. Mardi 11 décembre, après la terrible fusillade survenue au Marché de Noël de Strasbourg, de nombreux internautes se sont rués sur la barre de commentaire des réseaux sociaux. Sur des pages destinées au mouvement des gilets jaunes, certains mots laissent pantois. Ils sont nombreux à fustiger le gouvernement d'Emmanuel Macron, criant au complot et accusant les hautes autorités d'avoir monté cette fusillade de toutes pièces. Sur Facebook, Maxime Nicolle a créé la stupéfaction en tenant des propos chocs.

Maxime Nicolle fait machine arrière

En effet, la tête d'affiche du mouvement des gilets jaunes, très médiatisé dans l'Hexagone, s'est offusquée dans une vidéo quelque peu lunaire : "Pour l'instant personne ne sait rien. Si c'est un attentat, dites-vous bien que le mec qui veut faire un attentat vraiment, il n'attend pas qu'il y ait trois personnes dans la rue à 20h." Selon Maxime Nicolle, alias Fly Rider, tout ceci ne serait rien d'autre qu'un événement mis en place "pour faire peur". Des propos qui ont immédiatement provoqué une vague d'indignation sur les réseaux sociaux, où de nombreux internautes se sont offusqués d'entendre de telles déclarations en pareilles circonstances. Ce mercredi 12 décembre, Maxime Nicolle a donc fait machine arrière en s'expliquant, maladroitement et de façon un peu floue, sur ces déclarations. S'offusquant au passage du traitement médiatique qui lui était réservé…

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people