Divers

Fusillade près de Washington : Les images terribles de l’attaque contre des élus républicains (vidéo)

Fusillade près de Washington : Les images terribles de l’attaque contre des élus républicains (vidéo)

Le 14 juin à Alexandria ville située dans l'état de Virginie près de Washington, un homme a ouvert le feu sur des membres du Congrès américain alors qu’ils jouaient au base-ball. La scène a été filmée par un passant. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Alors qu’on ne compte plus le nombre de violentes attaques dans le monde, une autre est survenue aux Etats-Unis. Mercredi 14 juin au matin, à Alexandria en Virginie, des membres républicains du Congrès américain s’étaient retrouvés à l’occasion d’une simple partie de base-ball. C’est à cet instant que James T.Hodgkinson, un Américain de 66 ans a tiré au fusil pendant une dizaine de minutes sur les membres du Congrès. Noah Nathan, un passant a filmé la scène. On entend les nombreux tirs, puis les sirènes de voitures de police arrivées sur place quelques minutes après le début de l’assaut. On aperçoit également une silhouette au sol, celle de Steve Scalise, un représentant républicain gravement blessé.

Un fervent défenseur de Bernie Sanders anti-Trump

James T.Hodgkinson a été blessé par les forces policières, et a succombé à ses blessures quelques temps plus tard. Sur les réseaux sociaux, l’homme ne cachait pas sa ferveur à l’égard du démocrate Berrnie Sanders et, à contrario, n’hésitait pas à témoigner toute sa haine à l’encontre du président des Etats-Unis, Donald Trump. Le 22 mars sur son compte Facebook il postait un statut sans équivoque : "Trump est un traître. Trump a détruit notre démocratie. Il est temps de détruire Trump et compagnie." Dans sa sanglante entreprise, James T.Hodgkinson n’a pas fait de morts mais a blessé cinq personnes. Tandis que Donald Trump a lancé un appel à l’unité, le démocrate Bernie Sanders a condamné toute forme de violence. Aux Etats-Unis, la tension monte de plus en plus alors que Donald Trump a récemment choisi de se retirer de l’accord de Paris.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people