Divers

Fusillade en Allemagne : les premières images (vidéo)

   / 4  
Le complexe de cinéma Kinopolis, lieu de la fusillade de Vienheim en Allemagne
1
Le complexe de cinéma Kinopolis, lieu de la fusillade de Vienheim en Allemagne
La police allemande est arrivée rapidement sur les lieux
2
La police allemande est arrivée rapidement sur les lieux
L'assaut a été donné et le forcené abattu
3
L'assaut a été donné et le forcené abattu
Une unité d'élite a permis la libération des otages sans toutefois faire de victimes
4
Une unité d'élite a permis la libération des otages sans toutefois faire de victimes

Un homme armé s’est retranché dans un cinéma ce jeudi 23 juin à Viernheim dans l’ouest de l’Allemagne. Le forcené a été abattu par les forces de l’ordre selon les autorités locales qui ont assuré qu’il n’y avait aucune victime ou blessé. Les premières images de l’assaut sont à découvrir sur Non Stop Zapping.

Après Orlando ou Tel-Aviv, l'Allemagne a cru être au coeur d'une fusillade mortelle ce jeudi 23 juin. Il est à peu près 15 heures locale lorsqu’un homme masqué et portant une "ceinture de cartouches" autour de l’épaule pénètre dans le complexe de cinémas "Kinopolis" à Viernheim en tirant en l’air avec un pistolet d’alarme selon le Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) et le quotidien populaire Bild.

"Un appel d'urgence est intervenu vers 14H45 (...) selon lequel un homme armé avait pénétré" dans le cinéma, a dit le ministre de l'Intérieur de la région de Hesse Peter Beuth, "quatre coups de feu auraient été tirés" alors. Dépêchés sur place, des membres d’une unité d’élite le SEK ont d’abord investis les environs avant d’entrer dans le bâtiment casqués, armés et munis de gilets pare-balles comme on le voit sur ces premières images.

Pas de lien avec le terrorisme

Si les mêmes médias ont d’abord fait état d’un bilan de nombreux blessés, seules quelques personnes ont souffert d’une intoxication aux gaz lacrymogènes utilisés par la police. Rien d’autre n’indique des dommages même si l’assaillant a pris des otages dans le multiplex. Un homme dont l’identité n’a pas été communiqué.

"Le motif de l'attaque est inconnu", a ajouté la police de Viernheim (ouest), ville située à 75 kilomètres au sud de Francfort, peu après la mort de l'individu. Une enquête a été confiée à la police criminelle de Hesse et au Parquet de Darmstadt. Enfin, selon l’agence DPA, des sources sécuritaires ont assuré qu’il n’y avait "pas de lien avec le terrorisme".

Par Cyrille Hugot

Réagissez à l'actu people