Divers

Football Américain : un supporter frappe un supporter handicapé de l'équipe adverse (vidéo)

Football Américain : un supporter frappe un supporter handicapé de l'équipe adverse (vidéo)

Deux supporters se sont battus dans les toilettes lors d'un match de football américain universitaire en Floride. Le problème : l'un des deux était handicapé. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Les affaires de violences secouent régulièrement le Football Américain. En effet, de part ses rites et ses traditions, ce sport est souvent vécu comme une religion aux Etats-Unis. Que ce soit aux championnats de High Scool ou du championnat universitaire NCAA, ce sport est une véritable institution.

La preuve avec cette nouvelle altercation entre deux supporters. Lors d'un match de football américain universitaire à Orlando en Floride, un supporter de West Virginia et un supporter de Miami se sont croisés aux toilettes. Après des échanges musclés entre les deux hommes, suivis de plusieurs insultes, l'un des deux supporters assène un coup de poing au visage de son rival par énervement. Le problème, c'est qu'il manque une jambe au supporter qui a reçu le coup.

Les origines du Football Américain

Connu pour ses supporters, pour ses codes notamment dans les films américains, le Football Américain tire ses origines du rugby. Alors que les deux jeux ont leur origine au Royaume-Uni, le football américain résulte de plusieurs divergences majeures dans les règles.

Entre traditions et folklores. Une grande tradition est la fanfare qui remonte au début du XXème siècle. La fanfare possède une identité, des costumes aux couleurs de l'université, une tribune. Les "Marching Band" sont aussi réputées pour de nombreux spectacles et des chorégraphies spectaculaires avec des majorettes.

L'autre tradition du football américain, ce sont les mascottes présentes au bord du terrain. Alors que les mascottes peuvent être des personnages, des animaux vivants, la mascotte marque l'excellence sportive de l'académie.

Par Maxime Carignano

Réagissez à l'actu people