Divers

Eva Longoria dézingue Donald Trump et ses clichés racistes à la convention démocrate (vidéo)

   / 5  
Eva Longoria dézingue Donald Trump pendant la Convention démocrate
1
Eva Longoria dézingue Donald Trump pendant la Convention démocrate
Eva Longoria s'est exprimée à Philadelphie lundi soir
2
Eva Longoria s'est exprimée à Philadelphie lundi soir
La comédienne a notamment pointé du doigt les nombreux clichés racistes véhiculés par le candidat républicain
3
La comédienne a notamment pointé du doigt les nombreux clichés racistes véhiculés par le candidat républicain
Eva Longoria à son arrivée sur scène
4
Eva Longoria à son arrivée sur scène
Un très large public est venu écouter l'ex-Desperate Housewife
5
Un très large public est venu écouter l'ex-Desperate Housewife

Après Bernie Sanders et Michelle Obama notamment, Eva Longoria a été invitée à s’exprimer lundi soir à la tribune de la convention démocrate, qui se tient actuellement à Philadelphie. La comédienne s’est en directement prise à Donald Trump et à ses clichés racistes. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Les prises de paroles marquantes ont été nombreuses lundi soir à Philadelphie à l’occasion de la convention du parti démocrate. Après Bernie Sanders, qui s’est finalement rallié à Hillary Clinton en vue de l’élection présidentielle, après Michelle Obama qui a soutenu l’ex Première dame dans un vibrant discours, c’est Eva Longoria qui s’est présentée à la tribune. Et si la comédienne a évidemment elle aussi affiché son soutien à la candidate démocrate, elle a surtout dézingué le candidat républicain Donald Trump et les nombreux clichés racistes qu’il véhicule depuis le début de la campagne.

"Mon père n'est pas un criminel ou un violeur"

D’origine mexicaine mais Américaine depuis neuf générations comme elle l’a rappelé, Eva Longoria n’a que très peu apprécié les critiques de Donald Trump à l’encontre de la communauté hispanique : "Quand Donald Trump nous traite de criminels et de violeurs, il insulte des familles américaines. Mon père n’est pas un criminel ou un violeur, c’est un vétéran de l’armée des Etats-Unis. Quand Trump se moque cruellement d’un reporter handicapé, il se moque aussi de ma sœur Lisa et de beaucoup de personnes comme elle. Quand il dit qu’une femme qui travaille est une chose très dangereuse, il m’insulte non seulement moi mais aussi ma mère, professeur d’éducation spécialisée pendant 30 ans et qui a élevé quatre enfants tout en étant une femme". Une intervention remarquée et très applaudie par la Convention démocrate.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people