Divers

Eurovision 2018 : "Je lance des bombes", Une parodie de la chanson d'Israël indigne (vidéo)

Eurovision 2018 : "Je lance des bombes", Une parodie de la chanson d'Israël indigne (vidéo)

Il y a quelques jours aux Pays-Bas, une parodie de la chanson gagnante de l'Eurovision gagné par Israël a suscité une vive indignation. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Le 12 mai dernier, la candidate israélienne Netta Barzilai remportait l'Eurovision 2018 avec son titre engagé "Toy". Quelques jours plus tard, la tension montait d'un cran après le transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem au cours duquel l'armée israélienne avait procédé à des tirs sur la bande de Gaza, tuant de nombreux Palestiniens. C'est donc dans ce contexte tendu que, le samedi 19 mai dernier, Sanne Wallis de Vries, une actrice et artiste de cabaret néerlandaise a parodié la chanson "Toy" de Netta Barzilai, vainqueur de l'Eurovision 2018.  Au programme : même mise en scène, même coiffure et même tenue inspirée de la culture japonaise. Une imitation presque parfaite  à peu de choses près puisque, cette fois, les paroles portent un message bien plus politique. On peut ainsi entendre "Regardez comme c'est beau, je lance des bombes, Israël gagne à nouveau, il y a déjà 70 ans que la fête a commencé (…) Pas question, aucun Palestinien ne rentre, pas sur mon territoire." Plus loin, la parodie revient sur l'inauguration agitée de l'ambassade américaine à Jérusalem : " Si la fête est gâchée par des extrémistes, ouvrez une ambassade et assurez-vous d’encaisser, avec votre ka-ching, ka-ching et votre ping-a-ping, avec vos dollars et votre argent, avec ton ka-ching, ka-ching, ka-ching." Aux Pays-Bas, la vidéo a suscité une vive indignation au sein de la communauté juive, certains accusant la parodie de faire dans l'antisémitisme.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people