Divers

Etats-Unis : Une femme filme en direct la mort de son compagnon abattu par la police (Vidéo)

   / 5  
Un homme a été abattu par la police dans le Minnesota
1
Un homme a été abattu par la police dans le Minnesota
Il cherchait ses papiers a été tué selon sa compagne
2
Il cherchait ses papiers a été tué selon sa compagne
La jeune femme décide de filmer la séquence
3
La jeune femme décide de filmer la séquence
Elle a ensuite diffusé les images sur Facebook
4
Elle a ensuite diffusé les images sur Facebook
La vidéo a provoqué une vague d’indignation sur les réseaux sociaux
5
La vidéo a provoqué une vague d’indignation sur les réseaux sociaux

Lors d'un contrôle routier, un homme noir a été abattu dans son véhicule alors qu'il tentait de présenter son permis de conduire à un policier blanc. La scène a été filmée par la petite-amie de la victime et diffusée sur Facebook. Non Stop Zapping vous dévoile la séquence.

Une nouvelle affaire sordide vient d’éclater dans le Minnesota. Moins de 48 heures après la mort d’Alton Sterling abattu par la police à Baton Rouge en Louisiane, un homme noir, prénommé Philando Castile et employé d'une cantine scolaire, a été tué par les forces de l’ordre. Lavish Reynolds, la petite-amie de ce dernier, a posté mercredi soir une vidéo sur Facebook sur laquelle on peut apercevoir le jeune homme, âgé de 32 ans, agonisant et ensanglanté sur le siège passager "Il ont tué mon petit-ami" lance-t-elle dans cette vidéo avant d'ajouter "Oh mon Dieu, ne me dites pas qu'il est mort, ne me dites pas que mon petit ami s'en est allé juste comme ça... Vous lui avez tiré quatre balles dessus, monsieur." Alors que ces images ont été vues plus d’1.7 millions de fois, elles ont provoqué l’indignation sur les réseaux sociaux comme la vidéo de l'homme abattu à Chicago. 

"Philando Castile a été tué sans raison"

Selon Lavish Reynolds, Philando Castile a "été tué sans raison" par la police. Après avoir dit à l'agent qu'il portait une arme à feu, cherchant sa carte d'identité et son permis de détention de port d'arme dans son porte-feuille, il aurait été tué par le policier "Il avait une arme sur lui parce qu'il détient une licence pour en porter. L'officier de police lui a dit ne pas bouger. Au moment où il mettait ses mains derrière la fête, l'officier a tiré sur lui à quatre ou cinq reprises" a-t-elle confié. Et le couple n’est pas le seul témoin de cette affaire. En effet, la petite-fille de la jeune femme, âgée de 4 ans, était aussi présente dans le véhicule "Ça va aller maman, je suis avec toi" a déclaré la petite fille au moment des faits. De son côté, le département de police de St Anthony a livré un communiqué dans lequel un "contrôle routier" et des "coups de feu" sont évoqués "Un homme adulte a été hospitalisé. Nous avons été informés de sa mort" a écrit la police. 

 
Réagissez à l'actu people