Divers

États-Unis : témoignage surprenant d'une jeune fille enlevée à sa naissance (Vidéo)

États-Unis : témoignage surprenant d'une jeune fille enlevée à sa naissance (Vidéo)

A l’âge de 18 ans, la vie de Kamiyah Mobley, a complètement basculé lorsqu’elle a appris que sa mère, l’avait en fait enlevée à ses parents biologiques, dès sa naissance. Dans une interview accordée à la chaîne américaine CBS, la jeune fille n’exprime aucune rancœur, bien au contraire, elle ne parle que d’amour. Non Stop Zapping vous fait découvrir les images.

Alexia Williams, a été enlevée à sa naissance, en 1998, dans une maternité de Floride et s’appelle en réalité Kamiyah Mobley. Ça elle ne l’a appris que le 13 janvier dernier, lorsque celle qu’elle appelait maman, a été arrêtée par les forces de l’ordre américaines. C’est sur simple appui d’un portrait-robot, établi 18 ans auparavant, et après avoir écumé 2500 pistes, que la police est enfin parvenue à mettre la main sur la criminelle. Gloria Williams s’était à l’époque, introduit dans la nurserie de la maternité de Jacksonville, en Floride, déguisée en infirmière. La jeune fille, victime, interrogée par la chaîne américaine CBS, livre un témoignage surprenant concernant toutes ces années passées avec sa mère de substitution.

"Quand vous êtes aimé de la façon dont je le suis, vous comprenez pourquoi"

Dans le discours de Kamiyah, il n’y a aucune rancœur, reproche ou accusation envers ce geste terrible, commis par Gloria Williams, sa ravisseuse "quand vous vivez la vie que j’ai, quand vous êtes aimé de la façon dont je le suis, vous comprenez pourquoi". La jeune fille fait preuve d’une grande maturité dans son discours, ne retenant que le positif de ce parcours hors-norme "Je comprends que ce qu’elle a fait est mal, mais ce n’est pas l’impression que j’ai. Regardez ma vie telle qu’elle est, vous voyez ? Je comprends cette erreur, mais tout n’était pas mauvais. Tout ce qui en a découlé n’était pas mauvais". Elle parle même de chance car elle a pu rencontrer ses véritables parents "ça veut dire plus d’amour". 

Par Camille Esnault

Réagissez à l'actu people