Divers

Etats-Unis : cette fillette de 2 ans appelle police secours, découvrez sa demande insolite ! (Vidéo)

Etats-Unis : cette fillette de 2 ans appelle police secours, découvrez sa demande insolite ! (Vidéo)

Si utiliser un téléphone portable peut s’avérer être un challenge pour certains, pour cette petite fille, il n’en est rien. La fillette, âgée d’à peine deux ans, a d’ailleurs pu le prouver cette semaine. Alors qu’elle se trouvait à son domicile avec son grand-père, elle s’est secrètement emparée du téléphone fixe et a contacté police secours. Et sa demande est loin d’être passée inaperçue. Une chose est sûre : la police locale n’est pas prête d’oublier l’appel de la petite Aliyah. Non Stop Zapping vous donne quelques précisions.

Comme toutes les mères inquiètes, cette femme a appris à sa petite fille à composer le numéro 911, celui des secours. Mais évidemment, celui-ci n’est à utiliser qu’en cas de problèmes. Sauf que cette fillette n’a pas la même conception du mot "problème" que les adultes. Rien d’étonnant vu son jeune âge. La petite Aliyah n’est en effet âgée que de deux ans. 

"J'ai vu la gamine arriver vers moi en courant"

Cette semaine, alors que ses parents se trouvaient sur leur lieu de travail, la petite Aliyah était gardée par son grand-père. Et au moment de s’habiller, la fillette a rencontré quelques difficultés. Au lieu de demander tout simplement à son grand-père, l’enfant a préféré contacté police secours. Au bout du fil, les policiers ont eu la surprise d’entendre une toute petite voix. Soucieux de ce qui pouvait arriver à la petite fille, ils ont pris la décision d’envoyer l’agent Martha Lohnes sur place. Et la policière n’était pas au bout de ses surprises en se rendant au domicile des parents d’Aliyah. "La porte s’est ouverte et j’ai vu la gamine arriver vers moi en courant, son pantalon à moitié mis", détaille la policière au micro de la chaîne locale WSPA 7 News. A l’aise avec les enfants, c’est tout naturellement que l’agent Martha Lohnes l’a aidé à enfiler son pantalon. Après avoir obtenu l’aide qu’elle souhaitait, Aliyah a émis une seconde demande : de gros câlins ! 

Une situation assez cocasse largement relayée sur les chaînes de télévision américaines. Il faut dire que ce n’est pas tous les jours qu’une fillette de deux ans se lie d’amitié avec une policière.

Réagissez à l'actu people