Divers

Etat Islamique : Un enfant de trois ans s'entraîne à décapiter sur une peluche

Etat Islamique : Un enfant de trois ans s'entraîne à décapiter sur une peluche

Une vidéo hallucinante d'un jeune bambin de trois ans décapitant une peluche à l'aide d'un couteau quasiment aussi grand que lui crée le buzz sur les réseaux sociaux. Derrière la caméra, son père l'encourage en criant Allah Akbar !

Ce n'est un secret pour personne, le groupe Etat Islamique entraîne ses enfants à devenir de vrais assassins dès le plus jeune âge. Pour renforcer leurs rangs, les djihadistes n'hésitent d'ailleurs pas à arracher des enfants à leur famille. Au mois de juillet dernier, l'un de ces enfants, Yayha, s'était confié au micro de BFM TV. Membre de la communauté yézidie, une minorité religieuse irakienne, il a vécu dans un camp d'entraînement en Irak pendant plusieurs mois avant de parvenir à s'enfuir : "On nous réveillait à six heures du matin et on devait prier. Après cela on pouvait se recoucher. Puis l'entraînement commençait à dix heures, on apprenait le Coran (…) Daesh nous disait que l'on devait décapiter des infidèles. Ils nous apportaient des poupées pour nous montrer comment se servir de l'épée" racontait l'adolescent de 14 ans. Pire, arraché à sa famille en compagnie de son jeune frère de 10 ans, Yayha expliquait que les hommes de Daesh l'obligeaient à se battre avec son cadet : "Ils nous disaient de nous battre entre nous, que cela allait nous rendre plus fort et que ça ne nous ferait pas mal la prochaine fois. Ils me disaient que si je ne le faisais pas, ils me tueraient".

 

Le fils du Moujahidine enflamme la Toile

 

Et visiblement, il n'y a pas d'âge minimum requis pour commencer une formation de djihadiste dans les rangs de l'Etat Islamique. Depuis quelques jours, une vidéo hallucinante d'un jeune enfant de trois ans fait en effet le tour du web. Armé d'un couteau quasiment aussi grand que lui, le bambin s'attelle, comme décrit par le jeune Yayha, à décapiter une peluche. Derrière la caméra son père l'encourage en criant Allah Akbar. Intitulée 'Le fils du Moujahidine', la vidéo a été partagée sur Twitter par un homme se décrivant comme un "islamiste suprématiste, radical et fondamental". Pas sûr qu'il était nécessaire de le préciser...

Réagissez à l'actu people