Divers

Enquête exclusive – Attentats de Paris : Le portrait choc de Salah Abdeslam (vidéo)

Enquête exclusive – Attentats de Paris : Le portrait choc de Salah Abdeslam (vidéo)

Salah Abdeslam est le seul terroriste impliqué dans les attentats du 13 novembre à être toujours en vie. Incarcéré en France, le jeune homme a intéressé dimanche soir le magazine Enquête exclusive présenté par Bernard de La Villardière sur M6. Un reportage qui revient notamment sur le parcours surprenant d’un futur assassin de masse.

13 novembre 2015, une série de fusillades et d’attaques-suicides fait 130 morts à Paris. Parmi les terroristes impliqués dans ces attentats, les plus meurtriers sur le sol français, Salah Abdeslam. Agé de 26 ans, le jeune homme fait partie des logisticiens ayant participé à l’organisation de ces attaques. Il a notamment loué la voiture utilisée par les assaillants de la salle du Bataclan, et a aussi déposé les trois kamikazes devant le Stade de France où ils se sont fait exploser. Il aurait vraisemblablement dû lui aussi se faire exploser mais y aurait renoncé au dernier instant. Il parvient à s’enfuir et à rejoindre la Belgique où il ne sera capturé que quatre mois plus tard.

"Il faisait trois ou quatre discothèques en une nuit"

Dimanche soir, le magazine Enquête exclusive s’est penché sur le parcours de Salah Abdeslman afin de savoir comment il en est arrivé à participer aux attentats de Paris. Et rien, absolument rien, ne semblait le prédisposer à telle horreur. L’un de ses anciens professeurs le décrit ainsi comme un grand fêtard, loin de l’image de l’extrémiste religieux : "Il faisait trois ou quatre discothèques en une nuit, il fallait aller le chercher. Il s’amusait beaucoup. Il dormait deux ou trois heures, il se levait pour aller à la piscine et pour s’éclater toute la journée et toute la nuit". Titulaire d’un bac pro, embauché dans la société de transports où travaille son père, fiancé, Salah Abdeslam a tout pour lui. Mais toujours aussi fêtard, c’est la "flambe" qui va le faire déraper. Il se laisse entraîner dans un casse avec Abdelhamid Abaaoud, futur coordinateur des attentats du 13 novembre. Arrêté par la police, Salah Abdeslam écope d’un an de prison avec sursis. Mais il perd son travail et n’en retrouvera plus. Sa radicalisation commencera à cet instant et le mènera à participer au meurtre de 130 personnes quelques années plus tard.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people