Divers

Émeutes à Charlotte : Un homme noir fait des câlins à des policiers, les images insolites (Vidéo)

   / 5  
Un homme noir a fait des câlins à des policiers pendant les émeutes à Charlotte
1
Un homme noir a fait des câlins à des policiers pendant les émeutes à Charlotte
Il a fait le buzz sur les réseaux sociaux
2
Il a fait le buzz sur les réseaux sociaux
La ville est sous tension depuis la mort d'un homme noir abattu par des policiers
3
La ville est sous tension depuis la mort d'un homme noir abattu par des policiers
Le jeune homme a pris la défense des policiers
4
Le jeune homme a pris la défense des policiers
Il a dû s'expliquer avec les manifestants
5
Il a dû s'expliquer avec les manifestants

Alors que la ville de Charlotte doit faire face à des émeutes suite à la mort d’un homme noir abattu par des policiers, un jeune homme fait actuellement le buzz pour son comportement. Il n’a pas hésité à se rendre au cœur des affrontements pour faire des câlins aux policiers pour tenter d’apaiser la situation. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Le 20 septembre dernier, Keith Lamont Scott, un jeune homme noir, a été abattu sans raison par la police dans la ville de Charlotte aux Etats-Unis. Alors que les policiers affirment que l’homme avait un comportement dangereux, une vidéo prise par la femme de l’homme décédé au moment de sa mort contredit cette version. Sur les images, la jeune femme tente de faire entendre raison aux policiers : "Il n'a pas d'arme! Il a un problème cérébral. Il ne va rien vous faire, il vient de prendre ses médicaments! (…) Keith, ne les laisse pas casser la vitre, sors de la voiture! Keith, ne fais pas ça! Keith! Sors de la voiture! Ne fais pas ça! Keith". Malheureusement quelques secondes plus tard, plusieurs détonations retentissent et le père de famille est tué. Et si la mort de cet homme de 43 ans a relancé le débat sur les abus des forces de l’ordre à l’encontre des Afro-Américains, des émeutes ont éclaté dans la ville.

"Nous sommes tous humains"

Alors que la ville est sous tension après plusieurs nuits de violences, un jeune homme noir, Ken Nwadike, n’a pas hésité lors d’une nouvelle émeute à se diriger vers les policiers pour offrir des câlins : "Je les vois comme des êtres humains, tout comme je vous vois, comme des êtres humains. Nous sommes tous humains. Son uniforme [de policier] ne fait pas de lui un robot. Tout comme cet uniforme, votre couleur de peau ne fait pas de vous des criminels", a lancé le jeune homme au groupe de manifestants. Il est le précurseur du Free Hugs Project, le projet des accolades gratuites, qu’il a lancé après l’attentat du marathon de Boston en 2013.  

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people