Divers

Dublin : Attaque dans un hôtel par des hommes vêtus en policiers, les images chocs dévoilées !

Dublin : Attaque dans un hôtel par des hommes vêtus en policiers, les images chocs dévoilées !

Ce vendredi, plusieurs individus ont ouvert le feu dans un hôtel de Dublin, en Irlande, causant la mort d’un homme. Deux autres, présents lors de l’événement consacré à la boxe, ont été blessés. Les images de l’attaque ont été diffusées sur le web. Non Stop Zapping vous propose de les découvrir ici.

Plusieurs assaillants ont ouvert le feu ce vendredi dans un hôtel de Dublin, en Irlande. Un homme a perdu la vie et deux autres ont été gravement blessés par balle. L’attaque est survenue alors que plusieurs centaines de fans de boxe assistaient à une pesée dans l’hôtel dublinois Regency. Cette pesée de boxeurs avait lieu en prévision d’une série de combats qui devait se dérouler ce week-end dans le cadre du gala de boxe "Clash of the Clans". L’événement, organisé par la société espagnole MGM, a été annulé.

Après l’attaque menée par trois assaillants lourdement armés, un périmètre de sécurité a été instauré par les forces de l’ordre autour de l’hôtel. La police a d’ailleurs indiqué être arrivée sur les lieux à 14h30 (15h30 en France) et avoir porté secours aux victimes âgées de 20 à 30 ans. Selon certains médias irlandais, les assaillants étaient armés de fusil d’assaut de type AK-47 et déguisés en policiers. Ils s’exprimaient avec "un fort accent de Dublin", d’après des témoins interrogés par "News Irish News".

"On a dû marcher sur des gens pour atteindre la porte"

Il pourrait s’agir d’un règlement de comptes lié aux gangs, rapporte la BBC qui précise qu’il ne s’agissait pas d’une fusillade à l’aveugle. La victime serait un homme de 34 ans, David Byrne. Toujours d’après les médias locaux, David Byrne était l’un des plus importants trafiquants de drogue de la capitale irlandaise et un membre clé du cartel des "Christy Kinahan".

Au lendemain de la fusillade, le boxeur Alexandre Lepelley s’est confié sur ce moment traumatisant. "On s’est réfugiés sous une estrade pour échapper aux tirs. Puis, deux ou trois minutes après, on a vu une porte s’ouvrir", a déclaré le Français présent à la pesée avec son frère. "J’ai attrapé mon frère et on est sorti. On a dû marcher sur des gens pour atteindre la porte", a-t-il encore dit à France Bleu. Comme en témoignent les images en tête d’article, l’attaque a été filmée. Dès les premiers coups de feu, plusieurs centaines de personnes ont évacué précipitamment les lieux.

Réagissez à l'actu people