Divers

Donald Trump : CNN répond à sa vidéo polémique sur Twitter (vidéo)

Donald Trump : CNN répond à sa vidéo polémique sur Twitter (vidéo)

Dimanche 2 juillet, le président des Etats-Unis, Donald Trump, s’est une fois de plus retrouvé au cœur d’une vive polémique. La raison : une vidéo montage postée sur Twitter dans laquelle il s’attaque sans ménagement à la chaine américaine "CNN". Séquence et explications sur Non Stop Zapping.

Depuis que Donald Trump a été élu 45ème président des Etats-Unis, les Américains assistent à une situation inédite. De par son passé de businessman et ses nombreuses apparitions dans des émissions de télé-réalité, Donald Trump n’est pas tout à fait un politique comme les autres, et il l’a bien prouvé pendant sa campagne électorale, et continue de le faire depuis qu’il a été élu. Le principe est simple : le président américain tweete en permanence, sur tous les sujets. On se souvient d’ailleurs d’un étrange message qu’il avait posté sur le réseau social, et qui avait attisé la curiosité des internautes qui s’étaient interrogé sur le sens du mot "covfefe". Mais cette fois, Donald Trump est allé un peu plus loin.

Prise de catch pour Donald Trump et CNN

Dimanche 2 juillet, le président américain a publié une vidéo sur "Twitter" dans laquelle on peut le voir plaquer un homme au sol, ce dernier étant vulgairement doté du logo de la chaine américaine "CNN" en guise de visage. Et si le président a tenu à publier cette vidéo, c’est pour faire état de sa colère à l’encontre de la chaine américaine et d’un article au sujet de Donald Trump et des financiers russes. Pour le président américain, les informations seraient complètement fausses. Seulement voilà, la vidéo un brin enfantine a choqué beaucoup de monde, à commencer par les journalistes de "CNN". Dans un communiqué, la chaîne a déploré la réaction de Donald Trump de façon presque aussi vive que celle du président : "C’est  un triste jour lorsque le président des Etats-Unis encourage à la violence contre les journalistes." En attendant à la Maison Blanche, la colère gronde du côté des journalistes accrédités qui déplorent un manque de considération.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people