Divers

Deux policiers britanniques violemment agressés par une trentaine d’adolescents, les images chocs (vidéo)

Deux policiers britanniques violemment agressés par une trentaine d’adolescents, les images chocs (vidéo)

Une trentaine de jeunes adolescents britanniques s’en sont violemment pris cette semaine à deux officiers de police dans le sud de Londres. L’un des deux policiers s’est retrouvé au sol et a reçu plusieurs coups de pied à la tête. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

L’affaire fait grand bruit au Royaume-Uni. Il y a quelques jours, deux officiers de police britanniques patrouillaient tranquillement dans le quartier de New Cross, dans le sud de Londres lorsqu’ils ont aperçu un adolescent tentant de dissimuler un large couteau. Les deux représentants des forces de l’ordre, un homme et une femme, ont alors interpellé le jeune homme et commencé à le fouiller à la recherche de ce couteau. Malheureusement, ce qu’ils ne savaient pas, c’est que de très nombreux autres adolescents s’étaient regroupés à quelques pas pour assister à une bagarre entre deux jeunes filles d’écoles rivales prévue sur Whatsapp depuis plusieurs jours.

Un appel à témoin lancer pour tenter d'identifier les agresseurs

En voyant l’un d’entre eux se faire arrêter par la police, le groupe de jeunes s’est rapidement déplacé pour entourer les deux policiers. Et soudainement, les coups sont partis. Des coups d’une violence extrêmement choquante pour de si jeunes adolescents. Surpris par tant d’agressivité, le policier s’est rapidement fait déborder et s’est retrouvé au sol. Les jeunes collégiens en ont alors profité pour lui asséner plusieurs coups dans la tête. Ce n’est que quelques dizaines de secodnes plus tard que sa coéquipière a réussi à l’extraire de la mêlée puis à appeler des secours. Désorienté et confus, le policier a dû être conduit à l’hôpital pour de sévères contusions. La police a depuis lancé un appel à témoin pour tenter d’identifier ces très jeunes mais très violents agresseurs.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people