Divers

Des étudiants se font asperger de gaz poivre volontairement, la vidéo choc

Des étudiants se font asperger de gaz poivre volontairement, la vidéo choc

Dans l’Ohio, des étudiants à l’université acceptent de se faire asperger de gaz poivre par un policier. La scène est ahurissante. Séquence et explications à retrouver sur Non Stop Zapping.

L'Amérique semble souvent être le pays berceau des expériences étranges, qui peuvent bien souvent paraître complètement folles. Déjà en 2015, une étudiante avait proposé à des étudiants américains de regarder un film pornographique entre amis afin d’observer leurs réactions, tout cela dans le cadre d’une étude scolaire. Si la séquence était assez drôle, cette fois c’en est une autre qui fait le buzz et qui est loin d’être plaisante à regarder.

Aspergés de gaz poivre volontairement !

Mais qu’est-ce qui est passé par la tête de ces jeunes étudiants en sciences criminelles pour accepter  de se faire asperger de gaz poivre ? Eh bien c’était au nom d’une expérience. La scène se déroule à Barbeton dans l’Ohio. Sur la vidéo, on peut voir un homme envoyer du gaz poivre dans la figure d’étudiants, un à un, alignés debout contre un mur. Comme un sordide jeu de Dominos, les jeunes gens se mettent succéssivement à hurler au rythme des attaques au gaz poivre. Certains tentent de tenir le cou, leurs corps se crispent littéralement, tandis que d’autres craquent et hurlent de douleur. La scène est presque insupportable à voir tant les jeunes étudiants semblent souffrir le martyre. Ce gaz poivre est celui utilisé par la police antiémeute. Dans l’échelle de Scoville, qui mesure la force des piments, le gaz poivre a une valeur comprise entre 2 000 000 et 5 300 000. Sachant que le plus fort piment au monde, le Carolina Reaper, est situé entre 1 569 300 et 2 200 000, les étudiants ont effectivement dû beaucoup souffrir. De quoi les dissuader de participer à d’autres expériences pour les prochaines années à venir...

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people