Divers

Des boules de feu observées dans le ciel américain, les images chocs (Vidéo)

   / 5  
Des boules de feu ont été observées dans le ciel américain
1
Des boules de feu ont été observées dans le ciel américain
Il s'agirait en réalité de débris d'une fusée
2
Il s'agirait en réalité de débris d'une fusée
Les boules de feu ressemblent à une pluie de météorites
3
Les boules de feu ressemblent à une pluie de météorites
Il s'agirait du second étage d'une fusée chinoise
4
Il s'agirait du second étage d'une fusée chinoise
Les images sont impressionnantes
5
Les images sont impressionnantes

Ce mercredi 27 juillet, de nombreux américains ont pu observer dans le ciel de nombreuses boules de feu. Alors que pour certains il s'agit d'une pluie de météorites, l'un des départements de la Défense a expliqué qu'il s'agissait des débris d'une fusée chinoise. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

C'est une image pour le moins impressionnante qui a été capturée par certains internautes. Ce mercredi 27 juillet, le ciel d'une partie de la Californie, du Nevada et de l'Utah a été illuminé par plusieurs boules de feu qui ont traversé le ciel laissant une traînée lumineuse. C'est vers 00h40 que le phénomène a été aperçu. Selon de nombreux internautes, il s'agirait d'un météore qui aurait pris feu en entrant dans l'atmosphère. Mais cette hypothèse a été rapidement écartée par les spécialistes car les boules de feu se déplaçaient trop lentement dans le ciel.  

 

Il s'agit en réalité de débris spatiaux

 
Et finalement les astronomes ont identifié le phénomène. Les boules de feu seraient en réalités des débris issus d'une fusée chinoise lancée le 25 juin dernier. Il s'agirait donc du second étage de la fusée Longue Marche 7 qui a décollé le 25 juin dernier, et qui a atteint une orbite située entre 203 et 235 kilomètres. Mais la friction exercée par l'atmosphère terrestre a provoqué le retour du débris sur Terre : "Jusqu'ici en 2016, il y a eu 25 rentrées d'objets de plus d'une tonne. Mais des objets d'une classe de plus de cinq tonnes comme celui-ci sont rares", a expliqué Jonathan McDowell, astronome au Harvard-Smithsonian Center. Toutefois, il ne s'agit pas du plus gros objet revenu sur Terre cette année : "La seule rentrée plus importante cette année a été réalisée par un étage de la fusée russe Zenit revenue au dessus du Vietnam lors du Nouvel An".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people