Divers

Des balançoires installées à la frontière entre le Mexique et les États-Unis (Vidéo)

Des balançoires installées à la frontière entre le Mexique et les États-Unis (Vidéo)

Un projet symbolique a été inauguré ce weekend dans l'État du Nouveau-Mexique. Dix ans après l'idée initiale de deux professeurs d'université, plusieurs balançoires ont été installées à la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Des images à découvrir sur Non Stop Zapping.

L'idée remonte à 2009. À l'époque, Ronald Real, professeur d'architecture à l'Université de Californie à Berkeley, et Virginia San Fratello, professeure associée de design à San Jose State ont eu l'idée d'un "mur à bascule" à la frontière américano-mexicaine. Et il aura fallu attendre 10 ans pour que le projet se concrétise enfin. Sur son compte Instagram, Ronald Rael a dévoilé des photos et une vidéo montrant des balançoires roses installées à travers les lattes du mur qui délimite la frontière entre le Mexique et les États-Unis à Sunland Park dans l'État du Nouveau-Mexique. Ces structures visent à connecter la ville américaine avec les habitants de Ciudad Juarez, commune mexicaine située de l'autre côté.

"Un événement rempli de joie"

Après l'installation des balançoires, plusieurs enfants et adultes sont venus s'amuser : "Une des expériences les plus incroyables de ma carrière (...) un événement rempli de joie, d’enthousiasme et de convivialité à la frontière. Le mur est devenu un pivot pour les relations américano-mexicaines et les enfants et les adultes ont été liés de manière significative des deux côtés, avec la reconnaissance que les actes commis d’un côté ont des conséquences directes sur l’autre côté", a écrit Ronald Rael sur Instagram, tout en remerciant toutes les personnes qui ont contribué à ce projet. L'initiative de ces balançoires s'inscrit dans un contexte très tendu aux États-Unis concernant l'immigration, alors que Donald Trump a reçu le feu vert pour la construction de son mur à la frontière américano-mexicaine.

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people