Divers

Démantèlement du camp de Stalingrad : les migrants de Paris ont été évacués (Vidéo)

Démantèlement du camp de Stalingrad : les migrants de Paris ont été évacués (Vidéo)

Plusieurs jours après le démantèlement de la jungle de Calais, c’était au tour du camp près de la station Stalingrad à Paris d’être évacué. Les opérations ont duré toute la matinée de ce vendredi 4 novembre et près de 3800 migrants ont été transférés vers des centres d’hébergement en Île-de-France. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Fin octobre, la décision en ce qui concerne la jungle de Calais a été prise après plusieurs mois d’attente. Le 24 octobre dernier, la préfète du Pas-de-Calais a donc ordonné le démantèlement du camp qui a duré plusieurs jours et qui a concerné près de 6400 personnes dont 1200 mineurs. Et ce vendredi 4 novembre, c’est le camp de migrants installé entre les Xe et XIXe arrondissements de Paris qui a été évacué. Dès l’aube, des centaines d’hommes étaient déjà regroupés derrière un cordon de gendarmes, et quatre-vingt bus ont emmené les réfugiés vers des centres d’hébergement en Île-de-France : "On a les places pour héberger tout le monde (...) Ça se passe bien, il y a peu de familles", a déclaré sur place Emmanuelle Cosse, la ministre du Logement. 

L’évacuation est "un soulagement"

Depuis plusieurs semaines, les tentes se multipliaient dans ce camp près du métro Stalingrad. Pourtant, deux évacuations ont déjà eu lieu le 26 juillet et le 16 septembre dernier. Malgré tout, le camp s’est reconstruit rapidement au cours des dernières semaines. Cette nouvelle évacuation a en tout cas réjoui les migrants, notamment Khalid 28 ans : "Je n'ai aucune idée de où on va. A Paris, à côté, ça me va. L'important pour moi, c'est d'avoir des papiers. Ça fait un mois que j'étais ici dans une tente, c'est bien de partir". De son côté, le maire PS du 19e arrondissement a salué cette évacuation qu’il voit comme "un soulagement".  

 

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people