Divers

Démantèlement de la "jungle" de Calais : Les migrants commencent à évacuer (Vidéo)

Démantèlement de la "jungle" de Calais : Les migrants commencent à évacuer (Vidéo)

Ce lundi matin a débuté à Calais le démantèlement de la "jungle". Entre 6400 et 8100 migrants vont être évacués vers des Centres d'accueil et d'orientation, dans toute la France. Sur les réseaux sociaux, les premières images de cette évacuation ont été publiées. Une vidéo à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

C’est vendredi après-midi que la décision a été prise. La préfète du Pas-de-Calais, Fabienne Buccio, a ordonné dans un arrêté le démantèlement de la "Jungle" de Calais à partir de lundi matin 8h. Cette opération s’étalera sur environ une semaine. Cela concerne donc les 6400 migrants résidant dans la "jungle" dont parmi eux figurent 1200 mineurs. Mais ce nombre total de personnes est contesté par les associations qui en comptent plus de 8000. Bien avant 8h, plusieurs centaines de migrants se sont présentés au point de rassemblement fixé par les autorités, un grand hangar installé à 300 mètres de la "jungle" et qui a été surnommé le "sas". Ce bâtiment sera ouvert de 8h à 20h tout au long de la semaine.

Des bus géolocalisés

Les migrants seront répartis en quatre catégories : les majeurs, les mineurs sans famille, les familles et les personnes vulnérables (malades, femmes enceintes...). Ensuite, chaque migrant aura le choix entre deux régions pour son arrivée en Centre d'accueil et d'orientation. Après avoir donné leurs identités, ils pourront rejoindre les bus où les attendront deux accompagnateurs. Au total, 60 bus partiront lundi, 45 mardi et 40 mercredi de Calais. Les cars seront équipés d'une géolocalisation et seront étroitement surveillés par les gendarmes. Une fois qu’ils seront arrivés dans les Centres d'accueil et d'orientation, les migrants pourront faire valoir leurs droits et déposer une demande d’asile. Ceux qui refusent, s’exposeront à une interpellation. 

Par Nicolas D

Réagissez à l'actu people