Divers

Déclarée morte, une jeune femme se réveille dans son cercueil

Déclarée morte, une jeune femme se réveille dans son cercueil

Au Honduras, une jeune femme qui venait d'être enterrée la veille, s'est réveillée dans son cercueil et a poussé des cris. Son mari, sur place, a demandé de l'aide au personnel du cimetière, mais malgré leurs efforts pour la sortir de sa tombe, elle est décédée à son arrivée à l'hôpital. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Le Daily Mirror vient de rapporter sur son site internet une histoire assez lugubre. Au Honduras, une adolescente de 16 ans qui avait été déclarée morte a été enterrée. Jusqu'ici rien d'anormal, sauf que, quelques heures après ses funérailles la jeune femme s'est réveillée et a poussé des cris dans son cercueil.

 

C'est son mari Neysi Perez, qui était venu se recueillir sur la tombe de son épouse qui a alerté le personnel du cimetière et la famille. "J’ai entendu quelqu’un taper, j’ai entendu sa voix, elle appelait à l’aide", a raconté le veuf à "Primer Impacto TV". Seulement, après avoir ouvert la tombe, l'adolescente ne respirait déjà plus. Son corps était encore chaud et apparemment elle aurait brisé une vitre de son cercueil. Ses doigts étaient ensanglantés.

 

Vêtue de sa robe de mariée, elle a été conduite immédiatement à l'hôpital. Mais malgré les efforts des médecins, elle a de nouveau été déclarée morte par manque d'oxygène.

 

"On était si heureux, j'ai pensé que ma fille était de retour..."

 

Et cette histoire prend une tournure encore plus dramatique à l'évocation de sa "première" mort. Quelques jours plus tôt, alors qu'elle était enceinte de trois mois, la jeune femme aurait fait une attaque de panique suite à des coups de feu dans la rue et ne se serait plus réveillée. Elle avait été déclarée morte à l'hôpital. Aujourd'hui, les médecins pense que cette adolescente a fait une attaque de cataplexie, une perte temporaire de toute activité musculaire alors que la personne reste consciente...

 

"Les médecins ont déclaré sa mort mais tout le monde autour de moi me disait que ce n'était pas le cas. Elle n'avait pas l'air d'être décédée. Et même après sa mort, dans la tombe, son corps avait une couleur normale, il ne sentait pas, c'était comme si elle était plongée dans un sommeil profond. Il n'y avait aucune rigidité cadavérique, c'était impossible après tant de temps. (...) On était si heureux, j'ai pensé que ma fille était de retour...", s'est emportée la mère de la victime. 

Réagissez à l'actu people 2
Par Agbalolas | le Jeudi 27 Août - 15:40
Devis gratuit
Devis gratuit
0
Par Alè | le Vendredi 28 Août - 02:24
au honduras
Combien de un être humain peut-il supporter sans respirer? Une jeune dame, professionnels de plongée prolongée sous l'eau n'est-elle pas morte sous l'eau après quelques temps sans respirer?
0