Divers

Décès de Siné (ex Charlie Hebdo) : Le dessinateur avait choisi l’emplacement de sa tombe dès 2007 (vidéo)

   / 5  
Il avait choisi de reposer au cimetière Montmartre
1
Il avait choisi de reposer au cimetière Montmartre
Il avait été suivi pour le documentaire qui lui était consacré :
2
Il avait été suivi pour le documentaire qui lui était consacré : "Mourir ? Plutôt crever !"
En compagnie de son épouse et de son ami Bruno Delépine, il avait choisi son emplacement
3
En compagnie de son épouse et de son ami Bruno Delépine, il avait choisi son emplacement
Ils en avaient plaisanté
4
Ils en avaient plaisanté
Il y sera enterré dans quelques jours
5
Il y sera enterré dans quelques jours

Disparu ce jeudi matin à l’âge de 87 ans, Maurice Sinet dit Siné, s’était rendu dans le cimetière Montmatre pour choisir sa tombe dès 2007, comme le montre un extrait du documentaire "Mourir ? Plutôt crever" sorti en 2010. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

Ancien dessinateur de Charlie Hebdo, Maurice Sinet est décédé ce jeudi matin "à l’hôpital Bichat des suites d’une opération", a révélé la page Facebook de Siné Mensuel, qu’il avait créé comme Siné Hebdo après son départ de Charlie en 2008. "Depuis quelque temps, vous avez dû remarquer que je ne nageais pas dans une joie de vivre dionysiaque ni dans un optimisme à tous crins, ce qui est pourtant mon penchant habituel, disait-il encore mercredi.  Je ne pense, depuis quelque temps, qu’à ma disparition prochaine, sinon imminente, et sens la mort qui rôde et fouine sans arrêt autour de moi comme un cochon truffier. (…) C’est horriblement chiant de ne penser obsessionnellement qu’à sa mort qui approche, à ses futures obsèques et au chagrin de ses proches."

"On n'a pas de vis-à-vis"

En 2007, Siné s’était rendu dans le cimetière Montmartre afin de choisir l’emplacement de sa tombe. Il avait été filmé dans cette entreprise par les caméras de Stéphane Mercurio, réalisateur de Mourir ? Plutôt crever ! C’est d’ailleurs cette inscription qui sert d'épitaphe au pied d’une statue de cactus déjà installée sur sa tombe, dont la forme évoque un doigt d’honneur.

Dans le documentaire, il plaisantait de l’emplacement, du voisinage et de l’exposition de sa tombe aux côtés de son épouse et de son ami Benoît Delépine.

Réagissez à l'actu people