Divers

Colère des gardiens de prison après une agression par un détenu radicalisé (Vidéo)

Colère des gardiens de prison après une agression par un détenu radicalisé (Vidéo)

Plusieurs surveillants de prison refusent aujourd’hui de reprendre le travail après l’agression de trois gardiens par un détenu radicalisé. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Une centaine de surveillants pénitentiaires dans le Pas-de-Calais à Vendin-le-Vieil, sont en colère et refusent de reprendre le travail ce vendredi 12 janvier. Pour cause, l’agression de trois de leurs collègues, hier à l’arme blanche, par un détenu radicalisé. L’auteur de l’attaque est un islamiste condamné depuis 2009 à 18 ans de réclusion pour son rôle dans l’attentat de Djerba en 2002. Christian Ganczarski, d’origine polonaise, avait été placé en isolement d’urgence mais aurait quand même réussi à "préméditer" son geste en préparant une paire de ciseaux et un autre objet tranchant non identifié. Aujourd’hui le personnel pénitentiaire redoute que ce genre d’attaque se reproduise. Les gardiens de la prison de Vendin-le-Vieil réclament la démission de leur directeur et des renforts d’effectif.

Par Amel Chettouf

Réagissez à l'actu people