Divers

Cette femme raconte l'horreur des six mois qu'elle a passés en Syrie (Vidéo)

   / 5  
Cette femme raconte l'horreur des six mois qu'elle a passés en Syrie
1
Cette femme raconte l'horreur des six mois qu'elle a passés en Syrie
Deux syriennes filment le calvaire vécu à Raqqa, la capitale de Daesh (Vidéo)
2
Deux syriennes filment le calvaire vécu à Raqqa, la capitale de Daesh (Vidéo)
Daesh : Les images chocs des enfants syriens enrôlés par l'Etat Islamique (Vidéo)
3
Daesh : Les images chocs des enfants syriens enrôlés par l'Etat Islamique (Vidéo)
Enquête Exclusive spécial Attentats de Paris : La mère d'un djihadiste français parti en Syrie témoigne
4
Enquête Exclusive spécial Attentats de Paris : La mère d'un djihadiste français parti en Syrie témoigne
Enquête Exclusive : Le triste témoignage d'une mère impuissante face à la radicalisation de sa fille
5
Enquête Exclusive : Le triste témoignage d'une mère impuissante face à la radicalisation de sa fille

Depuis les terribles attentats survenus à Paris le 13 novembre dernier, les médias parlent beaucoup plus ouvertement de toutes ces personnes qui décident de partir en Syrie. Et si beaucoup d'entre elles partent pour faire le djihad, d'autres font le voyage jusqu'en Syrie par amour, afin de suivre leur mari par exemple. C'est notamment le cas de cette femme qui a raconté au micro d’Europe 1 l'horreur de ces six mois, qu'elle a passés en Syrie. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Le 13 novembre dernier, la ville de Paris vivait un de ses plus tragiques épisodes. En effet, ce soir là, plusieurs attaques terroristes surviennent de façon simultanée, faisant des rues de la capitale, de véritables scènes de guerre. Depuis ces effroyables attentats, les médias tiennent à parler d’avantage de toutes ces personnes qui partent en Syrie. Et si la majorité de ces personnes sont déterminées à faire le djihad, d’autres ne font malheureusement que suivre. En effet, beaucoup de femmes se font embrigader par des hommes manipulateurs. Ainsi par amour, ces dernières suivent leur mari et se retrouvent malgré elles en Syrie.

"J'ai honte"

C'est d'ailleurs le cas de cette femme, qui a accepté de raconter les six mois qu'elle à passés en Syrie, au micro de nos confrères d’Europe 1. « Je suis partie par amour, pour le voir, pour qu'il puisse voir ses enfants, et à sa demande. Moi je suis partie sans dire au revoir à personne, avec la peur, parce que c'est une zone de guerre donc on a peur. On ne sait pas à quoi s'attendre on ne sait pas ce qui va se passer. Les gens sont tout le temps armés là-bas. Pour eux c'est devenu normal. (…) J'ai emmené des éléments d'armes. Et avec le recul, je me suis dit que ces armes elles ont peut-être servi à tuer des gens. J'ai honte. »

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people