Divers

Ce policier a sauvé la vie d'un bébé devant son commissariat (vidéo)

Ce policier a sauvé la vie d'un bébé devant son commissariat (vidéo)

Hervé Lorant, un policier de Saint-Malo devrait se souvenir longtemps de sa nuit de veille au commissariat. En effet, il a sauvé la vie d'une petite fille d'un an qui ne respirait plus et que sa mère paniquée a amené au commissariat. Découvrez son témoignage dans cette vidéo que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

En juillet dernier, Non Stop Zapping vous présentait le témoignage de Laurence, une conductrice de bus de Rouen qui avait sauvé la vie d'un bébé. "Le monsieur était en train d'attendre son bus et le bébé était en convulsion, il me l'a amené en criant qu'il faisait une crise" racontait-elle au micro de BFMTV. Heureusement, la conductrice est formée aux premiers secours et en voyant le père courir vers elle affolé avec son bébé de 10 mois, elle avait tout de suite su quoi faire.  "J'ai pris le bébé dans mes bras, et de là j'ai senti son petit coeur s'arrêter. Il ne respirait plus. Vu que j'ai appris les gestes j'ai fait le massage cardiaque, il est revenu à lui, reparti aussitôt, donc remassage cardiaque et après les pompiers sont arrivés" expliquait Laurence à nos confrères de la chaîne d'information.

Un autre agent du réseau de transport de Rouen, TCAR, était également intervenu. L'enfant avait ensuite été pris en charge par les secours et conduit à l'hôpital, où il avait très vite récupéré. Le réseau TCAR avait salué "l'acte héroïque" de ses deux collaborateurs. Quant à Laurence, elle confiait qu'elle n'avait fait "que" son devoir de citoyenne et déclarait "Fière, non. Je reste moi-même et la plus belle des récompenses c'est que ce bébé va bien."

"Cela a été un tel soulagement de voir le bébé reprendre son souffle"

Ce vendredi 18 décembre, c'est Hervé Lorant, un policier de Saint-Malo qui a raconté  au micro de BFMTV comment il a sauvé la vie d'un bébé. "Une maman s'est présentée à l'entrée du commissariat en tambourinant sur le volet métallique. Donc, j'ai demandé au chef de poste d'ouvrir le rideau métallique. On s'est approché tous les deux et la maman tendait un bébé inerte et tout blanc en fait dans ses bras" commence-t-il par raconter. Il explique ensuite dans les colonnes de Ouest France : "Je l'ai mise contre moi, en appui sur mon avant-bras, la tête vers le bas. En tapotant au niveau du dos et en compressant un peu sa cage thoracique, elle a commencé à régurgiter. J'ai enlevé des glaires et du lait. Sa gorge a fini par se dégager. Je l'ai gardée dans mes bras jusqu'à l'arrivée des pompiers. [...] Cela a été un tel soulagement de voir le bébé reprendre son souffle. La maman nous a remerciés cent fois."

Alors que la petite Inaya âgée d'un an est toujours hospitalisée, sa mère explique : "J'attends des nouvelles des médecins. Quand j'ai vu ma fille avoir un coup de fièvre et tourner des yeux et trembler, j'ai paniqué. Je me suis précipitée au commissariat car j'habite à côté. J'ai tapé à la vitre, tambouriné à la porte, crié. J'ai cru que j'allais perdre ma fille et finalement, la porte s'est ouverte."

Réagissez à l'actu people