Divers

Carlos Ghosn se dit innocent et victime d'une conspiration (vidéo)

Carlos Ghosn se dit innocent et victime d'une conspiration (vidéo)

Carlos Ghosn, le patron déchu de Renault-Nissan, a clamé son innocence dans une vidéo diffusée au Japon par ses avocats et se dit victime d'une conspiration. Retrouvez cette séquence sur Non Stop Zapping.

L'affaire Carlos Ghosn a-t-elle pris une nouvelle tournure ce lundi soir? L'ancien patron de Renault-Nissan est accusé de dissimulation de revenus et d’abus de confiance aggravée par les autorités japonaises et a d'ailleurs été placé pour la quatrième fois en détention le 4 avril dernier. Sa femme a même dû s'enfuir du Japon et rentrer en France pour ne pas elle aussi se retrouver à nouveau derrière les barreaux. Mais Carlos Ghosn a désormais changé d'avocat et compte bien passer à la contre-offensive. Si sa nouvelle arrestation signifie qu'il ne pourra pas donner de conférence de presse le 12 avril comme prévu, l'ancien PDG de Renault a décidé de diffuser une vidéo par le biais de ses avocats.

"C'est une histoire de complot, de conspiration, de trahison"

C'est donc dans une salle qu'étaient réunis les journalistes pour écouter un enregistrement de Carlos Ghosn, sobrement vêtu d'un costume sombre et d'une chemise blanche, parlant en anglais sous-titré en japonais. Le message est clair : le chef d'entreprise se dit innocent et même victime d'une conspiration des dirigeants de Nissan. "Ce n’est pas une histoire de cupidité, de dictature d’un homme. C'est une histoire de complot, de conspiration, de trahison" explique-t-il très fermement. Pour lui, les dirigeants de Nissan ont eu peur de la fusion entre les deux entreprises française et japonaise et ont décidé de tout saboter en s'attaquant à lui. "J’aime Nissan, j’aime le Japon. Personne ne passe vingt ans dans un pays et à la tête d’une entreprise sans l’aimer" ajoute-t-il. On verrait en tout cas bien cette histoire être adaptée au cinéma dans quelques années vu les secrets et manipulations qui entourent l'affaire.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people