Divers

Burkini : "Beach-party" à Londres et manifestation à Berlin de femmes en colère (Vidéo)

   / 5  
Burkini : Des femmes de Londres et Berlin en colère
1
Burkini : Des femmes de Londres et Berlin en colère
Une
2
Une "beach-party" organisait devant l'ambassade française à Londres
Voici l'un des slogans
3
Voici l'un des slogans
A Berlin aussi une manifestation s'est déroulée
4
A Berlin aussi une manifestation s'est déroulée
Des femmes discutent près la Porte de Brandebourg
5
Des femmes discutent près la Porte de Brandebourg

Le port du burkini sur les plages françaises et le sujet en ce moment qui agite l’opinion publique. Mais cela dépasse même les frontières de l'Hexagone. En effet, à Londres une sorte de "beach-party" a été organisée devant l’ambassade française et à Berlin, une manifestation s’est déroulée pour protester contre les arrêtés anti-burkinis. Des images que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

C’est le mot à la mode du moment. Le burkini. En effet, depuis quelques semaines, la question de son port où pas sur les plages françaises agite l’opinion publique et surtout la classe politique. Nicolas Sarkozy s’y est clairement opposé dans le "JT" de "TF1". "Porter un burkini est un acte politique, militant, une provocation". Même son de cloche du côté de Manuel Valls. "C'est pour moi un symbole d'asservissement de la femme comme si la femme dans l'espace public était impudique (…) Ce sont des signes de revendication d'un islamisme politique qui vise à faire en sorte que, dans l'espace public, on fasse reculer la République", a déclaré le premier ministre sur "RMC". Quant à Jean-Luc Mélenchon, il en a assez de cette polémique. "De grâce arrêtons avec ça ! La France ne va pas passer son temps à discuter des tenues religieuses.

"Personne ne devrait dicter aux femmes ce qu'elles doivent porter"

Et cette question dépasse même les frontières de l'Hexagone. En visite en France, le maire de confession musulmane de Londres, Sadiq Khan, a montré son désaccord avec l’interdiction du burkini sur les plages. "Personne ne devrait dicter aux femmes ce qu'elles doivent porter. Un point c'est tout. C'est aussi simple que cela". Et d’ajouter : "Ce n'est pas juste. Je ne dis pas que notre modèle est parfait, mais l'une des qualités de Londres, c'est que non seulement nous tolérons la différence, mais nous l'intégrons et nous la célébrons". A Londres d’ailleurs, une trentaine de femmes ont organisé une "beach-party" devant l’ambassade française pour protester contre les arrêtés anti-burkinis. Idem à Berlin avec une manifestation près de la Porte de Brandebourg.

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people