Divers

Bobigny - manifestation pour Théo : échauffourées et un camion de RTL brûlé (vidéo)

Bobigny - manifestation pour Théo : échauffourées et un camion de RTL brûlé (vidéo)

De nombreuses personnes étaient réunies à Bobigny samedi 11 février pour soutenir le jeune Théo, victime d'un viol présumé lors d'une interpellation en région parisienne à Aulnay-sous-Bois. Dans une ambiance véritablement tendue, le rassemblement a très rapidement dégénéré. Une vidéo que nous vous proposons de découvrir sur le site Non Stop Zapping.

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées ce samedi 11 février devant le tribunal de Bobigny. L'objectif était initialement de dénoncer les violences policières et plus particulièrement suite au viol présumé sur le jeune Théo. Le jeune âgé de 22 ans avait, en effet, été agressé lors d'une interpellation en région parisienne à Aulnay-sous-Bois le 2 février. Dans une ambiance tendue, les manifestations avaient des pancartes : "la police viole", "je ne suis pas un bamboula" ou encore "la politique tue des innocents", selon nos confrères de RTL. L'un des jeunes à  l'initiative du rassemblement a raconté : "C'est en parlant avec des potes qu'on a décidé d'organiser ce rassemblement. On a écrit un texte, on l'a fait tourner sur Twitter, Facebook et Snapchat. Des artistes l'ont relayé et ça a fait du bruit. Ça montre à quel point les gens n'en peuvent plus de cette situation. On espère être entendus et montrer à la justice qu'elle est regardée, qu'on suivra ce qui va se passer, qu'on ne veut pas d'un simulacre de justice", selon France Bleu Paris.

Un véhicule de RTL incendié par des manifestants

La tension était particulièrement forte à Bobigny en marge de la manifestation pour le jeune Théo. Et comme on peut le voir sur le vidéo ci-dessus, un véhicule de RTL a été brûlé. Alors que les personnes criaient face aux bruits de pétards, RTL annonce qu'il y avait entre 1.500 et 2.000 personnes lors de la manifestation. Selon la radio, une minorité de 100 à 200 individus au visage masqué aurait ensuite "encerclé, caillassé et incendié" le véhicule de RTL.

Par Maxime Carignano

Réagissez à l'actu people