Divers

Australie : 400 requins encerclent un groupe d'enfants, les images terrifiantes (vidéo)

Australie : 400 requins encerclent un groupe d'enfants, les images terrifiantes (vidéo)

En Australie, à la "Red Bluff Beach", un groupe d’enfants s’est retrouvé encerclé par pas moins de 400 requins. La scène a été filmée par un drone et fait froid dans le dos ! Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Dans l’imaginaire collectif, les requins font partie de la longue liste de prédateurs sanguinaires, prêts à vous arracher la tête si par malheur vous vous retrouvez face à eux.  Il faut dire aussi que la légende du requin tueur a vivement été entretenue par des films devenus mythiques tel que "Les dents de la mer" de Steven Spielberg. Si beaucoup en ont peur, d’autres n’oublient pas qu’il s’agit d’une espèce en voie de disparition et qu’il faut ainsi savoir les préserver. En Australie, où l’on peut trouver une ribambelle d’animaux et d’insectes très dangereux, les longues plages de sable sont souvent l’endroit rêvé pour les squales.

400 requins autour d'un groupe d'enfants

L’année dernière, Non Stop Zapping vous montrait déjà les images spectaculaires de 72 requins en Australie en pleine attaque d’une baleine, le tout filmé par un drone. Cette fois-ci, c’est ce même appareil qui a permis de capturer un moment hors du commun. Sur la plage "Red Bluff" en Australie Occidentale, des enfants étaient en train de surfer quand pas moins de 400 requins ont commencé à les encercler. C’est le photographe Sean Scott qui a capturé l’instant. Selon lui, les squales ont très vite compris qu’il ne s’agissait pas là de leur nourriture habituelle et se sont donc contentés de passer entre les apprentis surfeurs. Avec ces images, le photographe espère passer un message : "Dans un environnement sain comme nous l’avons, avec tant de poissons, les requins peuvent vivre en harmonie avec les humains" a-t-il confié au "Daily Mail". Plus de peur que de mal donc pour ce groupe d’enfants, même si les images restent spectaculaires.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people