Divers

Attentats à Paris : Des kalachnikovs dans la Seat Leon des terroristes à Montreuil, découvrez la fouille

Attentats à Paris : Des kalachnikovs dans la Seat Leon des terroristes à Montreuil, découvrez la fouille

La Seat Leon qui a servi à l'une des équipes terroristes lors des attentats à Paris, le vendredi 13 novembre 2015, a été retrouvée dans la nuit de samedi à dimanche par les enquêteurs à Montreuil. Un témoin, posté à sa fenêtre, a filmé la scène de la fouille. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Depuis ce terrible vendredi 13 novembre 2015 et les attentats sans précédent qui ont frappé Paris, l’enquête pour retracer et identifier le parcours des terroristes bat son plein. Si les investigations ont amené les enquêteurs du côté de la Belgique, un premier kamikaze vient d’être identifié. Il s’agit d’Ismaël Omar Mostefaï, un Français de 29 ans. C’est grâce à l’un de ses doigts sectionnés et retrouvés au Bataclan qu’il a pu être identifié. Par ailleurs, six de ses proches dont son père et son frère ont été arrêtés et placés en garde à vue.  

De plus, la police vient de retrouver dans la nuit de samedi à dimanche la Seat Leon noire qu’une des équipes terroristes a utilisé selon le procureur de Paris François Molins : à 21h25 rue Alibert, à 21H32 rue de la-Fontaine-au-Roi puis à 21h36, rue de Charonne. Plusieurs témoins avaient affirmé que les terroristes se trouvaient à bord de ce véhicule au moment des faits. Justement beaucoup de questions se posent au tour de ces hommes qui n’ont toujours pas été retrouvés.

"On n'avait qu'une peur, c'est qu'une bombe se trouve dedans et explose"

Cependant, trois personnes pouvant être en lien avec ces terribles évènements ont été interpellés en Belgique et placés en garde à vue. Les enquêteurs espèrent donc que la Seat Leon, retrouvée à Montreuil en Seine-Saint-Denis, va leur permettre d'obtenir plusieurs indices capitaux afin de retrouver la trace de ces djihadistes. Durant la fouille, trois kalachnikovs ont été retrouvées à l’intérieur du véhicule situé rue Édouard-Vaillant.

"Il faisait le tour de la voiture (un policier vêtu d'une combinaison blanche, NDLR),  a sorti une arme énorme, comme une kalachnikov. Il l'a emportée à quelques mètres de la Seat, l'a posée au sol pour l'a photographiée. Puis, il est revenu à la voiture pour extirper autre chose, une arme ou des munitions", ont raconté des riverains au "Parisien" avant d’ajouter : "Le démineur a sorti beaucoup d'armes. On n'avait qu'une peur, c'est qu'une bombe se trouve dedans et explose". "Le Parisien" a également diffusé une vidéo de la fouille de la voiture filmée par un témoin. 

Réagissez à l'actu people