Divers

Attentats de Paris : Une petite fille blessée lors d'une descente du Raid à Nice

Attentats de Paris : Une petite fille blessée lors d'une descente du Raid à Nice

Les forces de l'ordre multiplient les perquisitions depuis les attentats de vendredi 13 novembre. Malheureusement, une opération du Raid à Nice a failli mal tournée. En effet, la descente a eu lieu dans le mauvais appartement et une fillette a été blessée, touchée au cou et à l'oreille par des éclats lorsque les hommes ont défoncé la porte. Le père de la petite fille s'est confié à nos confrères de Nice Matin.

Après les terribles attentats qui ont secoué la région parisienne ce vendredi 13 novembre, les perquisitions et autres descentes du Raid se multiplient. Ce mercredi 18 novembre à 4h30, les habitants de Saint-Denis ont été réveillé par des coups de feu et des déflragations. En effet, les forces de l'ordre ont mené une opération antiterroriste d'envergure visant Abdelhamid Abaaoud, "cerveau" présumé des attentats. Or, tout le monde pensait que le jeune belgo-marocain était toujours en Syrie où il est notamment appelé "le boucher de Raqqa".

Comme l'a confirmé Manuel Valls à l'Assemblée ce jeudi, Abdelhamid Abaaoud a bien été tué lors de l'assaut du Raid à Saint-Denis. "Grâce à l'opération hier du Raid et de la BRI, le procureur vient de le confirmer, nous savons aujourd'hui qu'Abaaoud, le cerveau de ces attentats - l'un des cerveaux car il faut être particulièrement prudent, et nous savons les menaces - se trouvait parmi les morts. Et, je veux saluer encore une fois le travail exceptionnel de nos services de renseignements et de la police" a ainsi déclaré le Premier ministre.

"Heureusement que ma FILLE n'a pas été blessée plus que ça"

Mais alors que les descentes de forces de l'ordre se multiplient, l'une d'elle a bien failli très mal tourner. En effet, jeudi matin une opération a été menée dans un quartier de Nice. Malheureusement, ils se sont trompés d'appartement et ont enfoncé la mauvaise porte. Si la police assure qu'aucune arme à feu n'a été utilisée, des traces d'impact ont été retrouvées et surtout des éclats ont atteint chambre se trouvant près de la porte d'entrée. Ces éclats ont blessé une fille au cou et à l'oreille.

"On a été réveillé en sursaut par des coups, des tirs aussi. Je crois que c'était un fusil à pompe ou quelque chose comme ça. [...] J'ai été mis à terre, neutralisé. C'était très rapide, musclé. Ils étaient très corrects mais bon ils étaient fermes, c'est un ton très ferme. [...] Ma fille a été touchée à hauteur du cou et de l'oreille" raconte le père à nos confrères de Nice Matin en montrant les traces sur le lit et l'oreiller de sa fille. "Heureusement qu'il y avait le lit pour arrêter un peu et heureusement que ma fille n'a pas été blessée plus que ça parce que franchement quand j'ai vu le sang... Quand on voit sa fille en sang, je ne souhaite à personne de voir ça surtout à 4h du matin réveillé en sursaut" ajoute-t-il.


Une fillette blessée lors d'une perquisition du... par nice-matin

Réagissez à l'actu people