Divers

Attentats de Paris : Salah Abdeslam souhaite son extradition vers la France selon son avocat (Vidéo)

Attentats de Paris : Salah Abdeslam souhaite son extradition vers la France selon son avocat (Vidéo)

Le 18 mars dernier, après plus de quatre mois de cavale après les attentats de Paris, Salah Abdeslam a été arrêté dans le quartier de Molenbeek à Bruxelles. Et si dans un premier temps, il ne souhaitait pas se faire extrader vers la France, le logisticien présumé des attaques du 13 novembre semble avoir changé sa position comme l’a expliqué son avocat. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Plus de quatre mois après les attentats de Paris, la cavale de Salah Abdeslam a pris fin avec son arrestation dans le quartier de Molenbeek à Bruxelles le 18 mars. Dans la foulée de cette annonce, François Hollande s’était exprimé. "J’ai une pensée pour les victimes des attentats du 13 novembre, parce que Salah Abdeslam est directement lié à la préparation, l’organisation et hélas, la perpétration de ces attentats. Je pense aussi aux familles qui attendaient cette arrestation, a-t-il confié avant de poursuivre : La coopération entre la France et la Belgique est également judiciaire, il était sous le coup d’un mandat d’arrêt européen et je ne doute pas que les autorités judiciaires vont adresser très vite une demande d’extradition et je sais que les autorités belges y répondront le plus favorablement possible et le plus rapidement possible (…) Le procureur de Paris demandera l’extradition. (…) J’ai toute confiance dans la réalisation de cette procédure d’extradition pour que Salah Abdeslam soit interrogé et jugé en France."

"Il souhaite partir en France le plus vite possible"

Seulement, le lendemain de cette arrestation, l’avocat de Salah Abdeslam, Sven Mary, avait annoncé que le logisticien présumé des attaques du 13 novembre ne souhaitait pas se faire extrader vers la France. "Il collabore avec la justice belge, mais on refusera l’extradition vers la France". Mais depuis, Salah Abdeslam semble avoir changé sa stratégie de défense. Après avoir recontré la justice belge ce jeudi matin, son avocat a affirmé que "l’affaire a été reportée au 7 avril. On a demandé un report parce que le dossier est volumineux et qu’il faut le temps pour pouvoir l’étudier. La remise a été acceptée. Je peux vous informer que monsieur Salah Abdeslam m’a donné son souhait de vous faire part qu’il souhaite partir en France le plus vite possible. Sur ce sujet, je verrai le juge d’instruction pour qu’elle ne s’oppose plus à ce départ et à cette remise en France qui pourra se faire je l’espère dans les plus brefs délais". 

Réagissez à l'actu people