Divers

Attentats de Paris – Salah Abdeslam : Ses premières révélations sur les attaques du 13 novembre (Vidéo)

Attentats de Paris – Salah Abdeslam : Ses premières révélations sur les attaques du 13 novembre (Vidéo)

Alors que Salah Abdeslam a déclaré via son avocat qu’il souhaitait au plus vite se faire extrader vers la France, "BFM TV" a diffusé certains passages de l’audition du logisticien présumé des attentats de Paris lors de son audition le 19 mars dernier par la police fédérale belge. Et il n’a pas hésité à rejeter la faute sur son frère Brahim Abdeslam et sur Abdelhamid Abaaoud. Une vidéo que nous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Le 18 mars dernier et après quatre mois de cavale suite aux attentats de Paris, Salah Abdeslam a été arrêté dans le quartier de Molenbeek à Bruxelles. Et si dans un premier temps, le logisticien présumé des attaques du 13 novembre ne voulait pas se faire extrader vers la France, il semble avoir changé sa stratégie. En effet, jeudi son avocat, Sven Mary, a déclaré : "Je peux vous informer que monsieur Salah Abdeslam m’a donné son souhait de vous faire part qu’il souhaite partir en France le plus vite possible. Sur ce sujet, je verrai le juge d’instruction pour qu’elle ne s’oppose plus à ce départ et à cette remise en France qui pourra se faire je l’espère dans les plus brefs délais"

"C’est Abdelhamid Abaaoud le responsable"

"BFM TV", qui a pu se procurer des informations sur l’audition de Salah Abdeslam par la police fédérale belge le lendemain de son arrestation, vient de dévoiler quelques extraits. "Lors de la soirée des attentats, j’étais dans la voiture Clio avec Bilal Hadfi et deux autres personnes dont j’ignore le rôle. Je conduisais la voiture, je devais me rendre au Stade de France pour me faire exploser avec mes complices, a expliqué le terroriste aux enquêteurs.  Je devais rentrer comme un client dans le Stade de France. Toutefois, je n’avais pas de billet. J’ai renoncé lorsque j’ai stationné le véhicule. J’ai déposé mes trois passagers, puis j’ai redémarré. J’ai roulé au hasard". Puis, il a confié que c’est son frère, Brahim Abdeslam, qui l’a incité à participer à ces attaques. "Chaque fois que j’ai dû payer des choses pour préparer ces attentats, l’argent venait de Brahim". C’est ce dernier aussi qui lui a remis sa ceinture explosive. Mais Salah Abdeslam affirme surtout que le responsable des attaques "c'est Abdelhamid Abaaoud". "Je le sais via mon frère Brahim. C’est lui qui m’a expliqué qu’Abaaoud était le responsable. (…) J’ai vu Abaaoud à Charleroi la nuit du 11 au 12 novembre 2015. C’est la seule fois que j’ai vu Abaaoud de ma vie".

 

Réagissez à l'actu people