Divers

Attentats de Paris : Le père de Salah Abdeslam s’exprime pour la première fois depuis les attaques du 13 novembre (Vidéo)

   / 5  
Attentats de Paris : Le père de Salah Abdeslam s’exprime pour la première fois depuis les attaques du 13 novembre (Vidéo)
1
Attentats de Paris : Le père de Salah Abdeslam s’exprime pour la première fois depuis les attaques du 13 novembre (Vidéo)
Le père de Salah Abdeslam est
2
Le père de Salah Abdeslam est "triste"
Le père de Salah Abdeslam veut que son fils collabore
3
Le père de Salah Abdeslam veut que son fils collabore
Le transfert de Salah Abdeslam en France ne se fera pas avant plusieurs semaines selon son avocat
4
Le transfert de Salah Abdeslam en France ne se fera pas avant plusieurs semaines selon son avocat
Salah Abdeslam a commencé à se livrer sur les attentats du 13 novembre à Paris
5
Salah Abdeslam a commencé à se livrer sur les attentats du 13 novembre à Paris

Alors que Salah Abdeslam doit être transféré de la Belgique vers la France dans le cadre de l’enquête sur les attentats de novembre dernier à Paris, son père est sorti de son silence et a livré ses premiers mots sur l’antenne de "Europe 1". Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

La cavale de Salah Abdeslam, l’un des membres présumés des commandos terroristes des attentats de Paris le 13 novembre dernier, a pris fin avec son arrestation le 18 mars à Bruxelles dans le quartier de Molenbeek. Et si dans un premier temps, Salah Abdeslam ne voulait pas se faire extrader vers la France, il semble avoir changé d’avis ces derniers jours comme l’a confié devant la presse son avocat Sven Mary. Ce même avocat, a en revanche précisé que le transfert du terroriste présumé ne se fera pas avant plusieurs semaines.

"Celui qui a fait quelque chose doit payer"

Et alors que Salah Abdeslam est incarcéré à la prison de Bruges, son père est sorti de son silence pour faire quelques confidences sur l’antenne de "Europe 1". "Je suis très, très triste (…) Je ne sais comment les enfants s’entraînent dans des magouilles comme ça… Vraiment, je ne comprends pas ce qui se passe dans leurs têtes", a-t-il d’abord déploré avant d’ajouter : "Je vis depuis 40 ans en Belgique. On était heureux, on était bien. On sortait, on rigolait... Et maintenant, on ne peut même pas sortir de chez nous. Il faut que ça s’arrête, l’Etat doit faire quelque chose". Puis il espère que son fils "livre sa version aux enquêteurs". "Il va s’exprimer devant la justice. Il va être jugé, c’est tout. Celui qui a fait quelque chose doit payer (…) J’espère que tout le monde va parler".


Le père de Salah Abdeslam s'exprime pour la... par Europe1fr

Réagissez à l'actu people