Divers

Attentats de Bruxelles : L’hommage aux victimes perturbé par des hooligans (Vidéo)

Attentats de Bruxelles : L’hommage aux victimes perturbé par des hooligans (Vidéo)

Quelques jours après les attentats de Bruxelles, des centaines d’hooligans ont fait irruption ce dimanche 27 mars à un rassemblement sur la place de la Bourse et ont perturbé l’hommage aux victimes. La police antiémeute est intervenue pour les disperser. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Alors que la Belgique a connu l’horreur il y a quelques jours suite aux attentats qui ont touché la capitale, l’heure était au recueillement pour les victimes ce dimanche 27 mars. Si la marche contre la peur prévue en ce dimanche de Pâques a été reportée, les Belges n’en continuent pas moins à rendre hommage et des centaines de personnes étaient rassemblées pour se recueillir et déposer des fleurs place de la Bourse à Bruxelles. Mais rapidement, la situation s’est tendue vers 15 heures. Selon le journal belge "Le Soir", 450 hooligans habillés de noir dont certains étaient encagoulés et alcoolisés scandaient "Belgian hooligans. On est chez nous". Sur les marches de la Bourse, les manifestants ont déroulé une banderole sur laquelle était écrit "Les Casuals contre le terrorisme". La police antiémeute a fait usage de canons à eau pour disperser les hooligans, qui ont dégradé du mobilier urbain et ont lancé des projectiles incendiaires vers les forces de l’ordre.

Des débordements condamnés

Rapidement, le bourgmestre de Bruxelles, Yvan Mayeur, s’est dit "scandalisé par ce qui se passe, de constater que de telles crapules viennent provoquer les habitants sur les lieux de leur hommage. Nous avons été prévenus hier de leur venue possible, et je constate que rien n’a été fait pour les empêcher de se rendre à Bruxelles". De son côté, le premier ministre Charles Michel a condamné ces débordements : "Nous faisons ce qui est nécessaire avec la police pour renvoyer ces manifestants chez eux. Dans le même temps, nous demandons également à chacun de garder son sang-froid et de rester calme afin que la police puisse poursuivre son travail".      

Réagissez à l'actu people